Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment partager des commentaires vraiment constructifs à son équipe ?

Commentaires vraiment constructifs

Donner des feedbacks constructifs à son équipe est important, car cela permet d’améliorer la performance individuelle et collective, de renforcer la confiance et la motivation, de promouvoir la communication et la collaboration et d’encourager l’apprentissage en continu.

Les commentaires de qualité permettent également de corriger les erreurs et les comportements non productifs, tout en offrant des solutions et des stratégies pour améliorer les résultats.

En fournissant un feedback régulier, synthétique, précis, permettant aux collaborateurs d’évoluer positivement, vous pouvez aider votre équipe à atteindre ses objectifs, à se développer professionnellement et à créer un environnement de travail épanouissant.

Sommaire

  1. Soyez spécifique
  2. Restez positif
  3. Écoutez et soyez emphatique
  4. Évitez les jugements
  5. Fixez des objectifs réalisables
  6. Offrez des solutions
  7. Donnez un retour régulier
  8. Bonus – Quoi faire pour rester constructif

1. Soyez spécifique

Évitez les commentaires généraux ou vagues. Essayez plutôt de donner des exemples concrets de ce que votre collègue a bien fait ou de ce qu’il pourrait améliorer.

Voici quelques exemples de commentaires constructifs et spécifiques :

  • “J’ai remarqué que tu as livré ce projet en respectant les délais, ce qui est très impressionnant. J’apprécie également la façon dont tu as organisé tes idées pour une présentation claire et concise.”
  • “Je pense que tu pourrais améliorer ta communication en étant plus proactif dans la collaboration avec tes collègues. Essaie de donner ton point de vue plus souvent lors des réunions pour encourager la participation de tous.”
  • “Tu as fait du bon travail sur ce projet, et j’ai remarqué que tu avais du mal à résoudre les problèmes de manière autonome. Je suggère que tu prennes plus de temps pour examiner les problèmes et trouver des solutions avant de demander de l’aide.”
  • “Je trouve que tu as montré beaucoup de leadership dans cette situation difficile, en écoutant les préoccupations de tous les membres de l’équipe et en trouvant une solution satisfaisante pour tous. Continue comme ça !”

2. Restez toujours positif

Mettez l’accent sur les réussites de votre collègue et offrez des suggestions pour améliorer les points plus critiquables.

Il faut savoir que les commentaires positifs encouragent la motivation et la confiance en soi.

  • Évitez les critiques personnelles : il ne faut jamais critiquer la personne pour elle-même, mais se concentrer uniquement sur son travail ou ses comportements. L’objectif est de fournir une critique constructive qui aidera la personne à s’améliorer, et non de la décourager ou de la blâmer.
  • Utilisez un langage positif : privilégiez un langage encourageant qui va aider la personne. Elle se sentira alors soutenue et beaucoup plus motivée pour amener du changement dans sa manière de faire. Par exemple, au lieu de dire : “Tu as mal fait ceci”, essayez plutôt de dire “Tu pourrais essayer de faire ceci différemment la prochaine fois”.
  • Voilà quelques exemples :
    • Commentaire positif et constructif : “J’ai remarqué que tu as travaillé très dur sur ce projet, et j’apprécie vraiment tes efforts. Cependant, je pense que tu pourrais améliorer la clarté de tes idées en expliquant mieux certaines parties du projet.”
    • Commentaire non constructif : “Ton projet est mauvais, ça ne va pas fonctionner.”
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Surdose d'informations : Filtrer le bruit pour clarifier la vision de votre équipe

3. Écoutez et soyez empathique

Prêtez de l’attention aux paroles de votre collègue afin de comprendre son point de vue et ses préoccupations. Montrez de l’empathie en reconnaissant les défis auxquels il ou elle est confronté(e).

Mon conseil, ici, est de prendre un peu de temps avant de partager les commentaires. Il est important de prendre du recul et de se demander comment s’est déroulée la présentation du projet. Est-ce que la personne a elle-même remarqué des éléments d’amélioration ?

Bien souvent, le collaborateur est très exigeant envers lui-même et a besoin d’un peu de recul pour regarder la situation autrement.

Par la suite, je reprends le point de départ de la personne et je partage des idées sur comment la situation pourrait être améliorée.

4. Évitez les jugements

Un jugement au travail est une opinion subjective que l’on porte sur les compétences, les performances ou les comportements d’un collègue, d’un employé ou d’un superviseur.

Ce jugement peut être positif ou négatif et peut avoir un impact important sur la façon dont une personne est perçue dans l’environnement de travail.

Il est donc nécessaire de faire preuve d’objectivité et de se baser sur des faits et des observations concrètes lorsqu’on évalue les performances d’un collègue ou d’un employé, afin d’éviter les jugements injustes ou biaisés.

Quelques exemples de jugements :

  • “Jeanne est très compétente et travaille dur, elle est un atout précieux pour l’équipe.”
  • “Pierre est paresseux et manque d’engagement dans son travail, il est souvent en retard et ne respecte pas les délais.”
  • “Marie est une excellente communicatrice, elle est capable de résoudre les conflits et de trouver des solutions créatives aux problèmes.”

5. Fixez des objectifs réalistes

Il est important de garder à l’esprit que pour qu’un commentaire constructif soit valide, il doit s’accompagner d’objectifs réalisables.

Aider votre collègue à définir des objectifs atteignables va contribuer à améliorer sa performance et son estime de soi. En offrant un soutien et des commentaires constructifs qui se concentrent sur des objectifs réalistes, vous pouvez aider votre collègue à atteindre un vrai succès professionnel. Les commentaires qui ne sont pas liés à des objectifs professionnels peuvent être perçus comme injustes ou inutiles, ce qui peut affecter négativement la relation de travail.

6. Offrez toujours une ou des solutions

Si votre collègue rencontre des difficultés, offrez des solutions pratiques pour l’aider à surmonter les obstacles.

Voici quelques pistes pour venir en aide à un collègue :

  • Offrir directement votre aide : proposez à votre collègue de partager des ressources utiles, telles que des livres ou des articles pertinents pour son travail. Par exemple, si vous travaillez dans le design, vous pouvez recommander le livre “The design of everyday things” de Don Norman, ou encore, proposer un article de mon blog 😉 ! Pour une belle liste de livre pour stimuler le changement.
  • Conseiller des outils : par exemple, au lieu de dire “Tu dois être plus organisé”, vous pouvez dire “Je pense que tu peux améliorer ton organisation en utilisant des outils de gestion de tâches tels que Trello ou Asana”.
  • Encourager le développement professionnel : si votre collègue est intéressé par le développement et la création de logiciels, vous pouvez lui indiquer le livre “Clean Code” de Robert C. Martin, qui offre des conseils pratiques pour écrire un code propre et qualitatif.
  • Aider à trouver un mentor : si vous êtes un expert dans votre domaine, vous pouvez proposer d’être un mentor pour votre collègue. Vous pouvez partager votre expérience et vos conseils sur la façon de naviguer dans l’entreprise, de progresser dans sa carrière ou de développer des compétences clés.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Gérer un inconfort pendant une réunion d'équipe

7. Faites un retour régulier

Donnez un feedback régulier : cela va aider votre collègue à suivre sa progression et à ajuster sa performance.

La clé, comme je l’ai souvent dit, c’est le temps !

Donner un seul commentaire de temps en temps n’est pas idéal et surtout, se révèle peu productif. Plus vous donnerez des commentaires régulièrement et plus ce sera motivant.

Et n’oubliez pas de valider les changements chez votre collaborateur : vous aviez fait un commentaire constructif et la personne en a tenu compte ?

Faites un retour positif qui met en lumière l’amélioration !

BONUS – Quoi faire pour rester constructif ?

Pour savoir donner des commentaires constructifs et positifs, il est important de travailler sur soi en tant que leader !

  • Pratiquez la gratitude : prenez le temps de réfléchir sur les choses positives qui vous entourent et pour lesquelles vous êtes reconnaissant. Cela peut aider à changer votre perspective et à vous concentrer sur les aspects positifs de votre vie.
  • Évitez la comparaison : arrêtez de prendre les autres comme la mesure absolue de ce qui doit être fait, car cela peut créer des sentiments de frustration et d’insuffisance. Concentrez-vous plutôt sur vos propres réalisations et progrès !
  • Trouvez des solutions : au lieu de vous concentrer sur les problèmes, concentrez-vous sur la recherche de solutions. Cela peut vous aider à ressentir plus d’énergie et être plus positif face à une situation difficile.
  • Évitez les pensées négatives : tentez de remplacer les idées négatives par des pensées positives. Par exemple, si vous avez l’impression de ne pas être à la hauteur, dites-vous que vous faites de votre mieux et que vous avez des compétences et des qualités uniques.
  • Ayez de la bienveillance envers vous-même : soyez gentil avec vous-même ! Acceptez vos erreurs et vos faiblesses, et traitez-vous avec la même bienveillance et compassion que vous le feriez avec un ami.
  • Entourez-vous de personnes positives : il vaut mieux fréquenter des personnes positives pour se sentir bien et des gens qui vous soutiennent et vous encouragent dans vos efforts !

En suivant tous ces conseils, vous saurez comment donner des feedbacks constructifs à votre équipe pour les aider à améliorer leurs compétences et leurs performances, tout en maintenant un environnement de travail positif et productif.

Formidable, non ?

Vous avez aimé cet article pourrait vous plaire aussi : La meilleure astuce pour recevoir un feedback

Photo de Tim Mossholder sur Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *