Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

N’exigeons pas la résilience de nos équipes, poussons la communication

Quand les choses ne fonctionnent pas, il est parfois plus facile de demander à son équipe et à ses autres collègues d’être résilients que de prendre ses propres responsabilités. Trop souvent les entreprises s’attendent à ce que leurs employés soient résilients. La résilience, bien que très à la mode en ce moment, n’est pas la réponse à tout. En tant que leader vous devez prendre vos responsabilités et encourager la communication au sein de vos équipes.

Comme vous pouvez l’imaginer, cet article aborde un sujet qui me tient vraiment à cœur. Je suis, moi-même, une directrice qui prend soin de son équipe et qui tente de leur fournir en tout temps ce dont ils ont besoin pour être heureux et performants au travail. Lorsqu’un membre de mon équipe ressent un inconfort dans son travail suite à un changement, je ne choisis pas la facilité en lui demandant d’être plus résilient, mais je l’encourage à exprimer cet inconfort, et utilise cette discussion pour trouver le trésor sous-jacent.

Aucune entreprise n’est pas parfaite, et c’est le propre de toute chose d’être imparfaite. Par contre, je pense que c’est aussi le propre de toute organisation de s’améliorer et de changer. À l’intérieur de l’entreprise, comme à une plus grande échelle, il faut s’entraider et participer à l’évolution du monde de l’entreprise.

Prenez vos responsabilités en tant que gestionnaire et développez un monde du travail meilleur.  Comme je l’ai déjà mentionné dans un article précédent, il y a une différence entre faute et responsabilités, mais si vous préférez demander à votre équipe d’être résiliente plutôt que de repenser les systèmes qui la font souffrir alors là, il y a, selon moi, un problème.

Qu’est-ce que la résilience ?

La résilience est la capacité à s’adapter et intégrer le changement plus particulièrement les changements dont vous n’êtes pas l’instigateur. Il peut y avoir de nombreuses sources de changement comme, par exemple

  • la réorganisation de votre entreprise,
  • un nouveau poste,
  • de nouvelles responsabilités suite au départ d’un collègue,
  • l’abolition de votre projet…

Les changements font partie intégrante de la vie et sont, la plupart du temps, hors de votre contrôle.

Une personne résiliente est en mesure de puiser dans ses ressources intérieures pour aller de l’avant, et intégrer le changement dans sa vie. Cette capacité ne fait pas disparaître le problème, elle nous donne juste la capacité de le surmonter. Mais parfois surmonter implique de discuter avec son patron pour trouver des solutions ensemble surtout dans le cas où la solution n’est pas à 100 % de son ressort.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Créez un espace commun qui fonctionne !

Chacun sa part de responsabilité dans l’équation

Avant de demander à votre équipe d’être plus résiliente, commencez par écouter et partager. Chacun possède son point de vue de la situation et à moins de prendre le temps d’écouter tout le monde ce point de vue n’est jamais complet. Ce point de vue peut même, parfois, être si incomplet qu’il nous mène à prendre de mauvaises décisions. Alors en tant que gestionnaire, votre responsabilité est d’écouter vos employés. Ensuite d’adapter vos systèmes et processus en fonction des nouveaux besoins intégrés. Plutôt que de commencer par leur demander d’être résilients comme première solution aux changements survenus.

Et même si l’écoute et l’action au niveau de votre équipe sont une bonne chose, il ne faut pas oublier de vérifier si votre entreprise et vos processus sont eux même résilients.  Une entreprise résiliente est une entreprise qui s’adapte au changement du marché et évolue en fonction des besoins de ses équipes. Même chose pour les processus. C’est là que l’on voit que chacun de ces aspects a un rôle important dans l’équation.

Vous faites partie du processus de résilience complet

Par conséquent, si l’un des membres de votre équipe vient vous voir pour vous parler de ses défis face au changement, est-il possible qu’il le fasse parce que, dans son esprit, vous faites partie de la solution pour intégrer ce changement ? Vous faites donc partie de son processus de résilience. Par conséquent, offrir la résilience comme réponse n’est pas une réelle solution car ce dont il a besoin, c’est de votre aide. Savoir que vous avez compris la problématique et que vous pourrez mettre en place les bonnes actions pour faire que l’équipe fonctionne. Il suffit parfois d’un simple changement dans vos processus pour que tout rentre dans l’ordre et que le changement soit intégré et efficace.

Vous comprenez que si vous demandez à votre employé d’être résilient face aux changements, sans l’écouter cela peut le pousser à décrocher et à aller chercher son bonheur ailleurs. Sans votre aide, il ne verra pas comment améliorer de la situation actuelle et préférera probablement partir.

La solution — travailler ensemble à trouver la nouvelle histoire

Bien souvent, le changement est lié à sentiment de perte de contrôle, votre histoire change, ce qui avait du sens avant le changement n’en a peut-être plus. Votre vie fait un saut quantique sans notre consentement et plus rien n’a de sens.

Il est important pour se sentir bien que les situations et décisions suivent une certaine logique, il est essentiel d’avoir une histoire par saut quantique.

La solution pour garder un bon équilibre est de comprendre l’histoire ensemble. Vous verrez qu’en écrivant l’histoire avec votre équipe vous prendrez naturellement chacun vos responsabilités et vous pourrez donc être résilients ensemble. Cela vous mènera aussi à plus facilement lâcher prise sur ce qui était et à créer ensemble ce qui sera.

Exemple

Par exemple, après une fusion d’entreprise, les rôles et responsabilités ne sont plus les mêmes. Votre équipe vient vous voir pour vous dire qu’ils sont perdus, peut-être voudrez-vous en profiter pour ajuster le rôle de votre département, la distribution des tâches au sein de votre équipe ou bien encore faire des liens avec les systèmes de l’autre entreprise avec laquelle vous venez de fusionner. L’inconfort de votre équipe provient peut-être du fait qu’elle percevait le changement et pas vous ! Par conséquent, vous persistiez à donner les mêmes responsabilités alors qu’elles avaient changé.  Cet inconfort vous permettra peut-être de voir ce que vous ne voyez pas encore et d’agir plus adéquatement.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment être heureux au travail ? Des astuces surprenantes

Parfois en réécrivant l’histoire avec un membre de votre équipe, vous vous rendrez compte que le changement a fait disparaître les aspects les plus intéressants de son poste. En parler avec vous fait que vous pourriez ajuster son poste afin qu’il puisse faire à nouveau des choses qui le stimulent.

Bien souvent les discussions ou autrement dit les trésors nous poussent à améliorer les descriptions de poste, les systèmes, les liens avec les autres départements. Le moindre changement impacte votre équipe. Profitez-en et écoutez-les ! N’imposez pas la résilience comme LA seule solution.

Conclusion

Prenez toujours le temps d’écouter vos collègues, avant de prôner la résilience. S’ils vous parlent, c’est souvent que la résilience n’est pas la solution, sinon ils auraient intégré le changement par eux-mêmes.

Photo by Karim MANJRA on Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *