Comment établir et maintenir une culture d’entreprise positive et dynamisante ?

Culture de positivité dans l'entreprise

Avant de penser à comment établir et maintenir une culture d’entreprise qualitative et impactante. Il est important de savoir pourquoi il est nécessaire de le faire !

Car si on parle énormément d’esprit d’entreprise, peu de gens savent précisément comment la définir et quel est son rôle exact dans le processus de réussite.

Dans cet article, nous allons répondre en détail à ces questions et vous montrer pourquoi il est indispensable que la culture d’entreprise soit non seulement clairement définie pour l’ensemble des collaborateurs, mais surtout, quelles actions doivent être mises en place pour qu’elle soit vraiment partagée par tous.

Sommaire

  • 1) Pourquoi développer une culture d’entreprise forte est nécessaire pour réussir ?
  • 2) Définition de la culture d’entreprise
  • 3) Communiquer et valoriser clairement la culture d’entreprise
  • 4) Les dirigeants doivent être des modèles !
  • 5) Encourager l’engagement des employés
  • 6) Favoriser un environnement de travail positif et motivant
  • 7) Évaluer et ajuster régulièrement la culture d’entreprise pour assurer la réussite !

1) Pourquoi développer une culture d’entreprise forte est nécessaire pour réussir ?

Tout d’abord, elle favorise la satisfaction des employés : les collaborateurs qui se sentent valorisés, respectés et impliqués dans leur travail sont plus satisfaits par leur poste et leur environnement de travail. Cela peut entraîner une réduction du turn-over et une augmentation de la loyauté envers l’entreprise.

Ensuite vient la motivation : une culture d’entreprise positive peut entraîner les employés à donner le meilleur d’eux-mêmes et à travailler de manière plus efficace pour atteindre les objectifs de l’entreprise.

La productivité : une culture d’entreprise valorisante pour chacun engendre une collaboration et une communication entre les employés beaucoup plus développées. En général, on constate alors une augmentation de la productivité et une réduction des erreurs et des retards.

L’image de marque : une culture d’entreprise qui se fonde sur de belles valeurs peut renforcer la réputation de l’entreprise auprès des clients, des employés et des investisseurs potentiels.

Attraction et rétention des talents : quand une entreprise montre un visage sympathique à travers son image de marque et son esprit, cela peut aider à attirer et à retenir les talents les plus performants. Les candidats ont plus de facilité pour se dire que cette société est un endroit où il fait bon travailler !

Voir l’article : comment arrive-t-on à être récompensé pour proposer le meilleur environnement de travail au Canada? Sachez que le niveau de rétention de cette entreprise est positivement élevé !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment arrêter de sonner comme le "plaignard" de service au travail ?

En résumé, une culture d’entreprise bien pensée contribue à l’amélioration de la performance globale, en encourageant la satisfaction, la motivation et la productivité des employés.

2) Définition de la culture d’entreprise

Il est nécessaire de préciser les valeurs, les croyances et les comportements qui définissent la culture de votre entreprise. Assurez-vous que ces éléments sont alignés avec les objectifs de la société et les attentes de vos employés.

Je vous donne l’exemple d’une des entreprises où j’ai adoré travailler : BIC.

Les Valeurs de BIC : l’Éthique, la Responsabilité, l’Esprit d’équipe, la Simplicité et l’Ingéniosité. Ces valeurs guident nos décisions et nos actions au quotidien.

Partagez des valeurs simples, courtes, faciles à comprendre. J’aime bien aussi la phrase : « honorer le passé et inventer le futur ». Parce que la clé, c’est le temps, mais pas seulement. Dans cette phrase, on comprend que le passé a une vraie valeur.

On est souvent prompt à dire que ce qui était auparavant n’est pas bon, mais en réalité, c’est grâce à ce passé que l’on peut remarquer des opportunités d’amélioration. Par conséquent, il est important de valoriser et respecter le passé ainsi que le travail des équipes : à partir de là, on pourra inventer le futur.

C’est une approche très positive selon moi !

3) Communiquer et valoriser clairement la culture d’entreprise

Assurez-vous que tout le monde comprend les valeurs et les attentes intégrées dans la culture de l’entreprise. Cela peut être favorisé en créant des sessions de formation, en mettant en place de la communication interne régulière ou en partageant des manuels de politique d’entreprise et de procédures…

N’hésitez pas à les écrire sur les murs de votre bureau et assurez-vous qu’elles soit partagées sur votre site web. Et pourquoi ne pas les mettre dans vos gabarits de travail, en bas de page de vos présentations Powerpoint ou Word ?

Astuce :

  • Si vous faites des évaluations de la performance, vous pouvez même les utiliser pour noter votre équipe ou donner un feedback bi-annuel de meilleure qualité sur les performances de l’équipe en fonction des valeurs.

4) Les dirigeants doivent être des modèles !

Les dirigeants de l’entreprise doivent être des modèles pour les employés, en adoptant et en incarnant les valeurs de la culture de l’entreprise. Et si un responsable se rend compte qu’un des collaborateurs n’incarne pas les valeurs de l’entreprise, il faut agir rapidement. On peut, par exemple, évoquer avec la personne un comportement inadéquat et prévenir que si cela se répète, un avertissement officiel sera lancé.

Mais si on constate qu’il n’y a aucun changement au fil du temps, il faut alors laisser partir le collaborateur…

Par conséquent, les dirigeants se doivent d’être courageux pour affronter les conversations et les situations difficiles lorsque cela est nécessaire.

Comportement à ne pas accepter dans un milieu de travail

  1. les comportements de harcèlement, qui ne devraient jamais être tolérés.
  2. les commentaires à caractère sexuel : des paroles vulgaires, salaces ou inappropriées sur l’apparence, la vie personnelle ou les préférences sexuelles de quelqu’un doivent être vite recadrées.
  3. L’agression verbale : les insultes, les moqueries, des menaces ou des joutes verbales répétées ne peuvent être tolérées.
  4. La discrimination : des actions ou des commentaires basés sur la race, l’âge, la religion, l’orientation sexuelle ou le genre sont désobligeants et insultants.
  5. Le comportement agressif: quand il y a de l’agressivité dans sa relation aux autres, le lien devient intimidant et autoritaire. Se rajoutent souvent des critiques constantes, des ultimatums voire des menaces de licenciement…
  6. L’intimidation : les comportements qui visent à faire peur ou à contrôler une personne, tels que les menaces, les rumeurs, les moqueries publiques doivent être interdits car ils visent à discréditer un individu.
  7. Le sabotage : les actions visant à nuire à la performance ou à la réputation de quelqu’un, telles que des instructions confuses, des tâches incompréhensibles ou le partage d’informations erronées doivent être absolument proscrites.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment déterminer si tu es un gestionnaire proactif ?

Tyran au travail, comment les détecter ?

5) Encourager l’engagement des employés

Encouragez les employés à faire vivre l’esprit de la société en leur donnant des opportunités de participer à des initiatives et des activités qui renforcent la pratique des valeurs de l’entreprise.

Reconnaissez et récompensez les réalisations : les employés sont plus enclins à s’engager s’ils sentent qu’ils sont appréciés dans leur activité professionnelle.

Offrez des remerciements, des cadeaux et des augmentations salariales pour les employés qui se sont particulièrement impliqués et qui ont réalisé un excellent travail en fonction des valeurs de l’entreprise.

Astuce

  • Lancez des prix de reconnaissance, chaque année, pour les personnes qui incarnent le plus les valeurs de l’entreprise à l’intérieur des équipes.

6) Favoriser un environnement de travail positif

Créez un environnement de travail qui encourage la collaboration, la communication, le respect et la responsabilité.

N’acceptez jamais les « bully au travail » (voir la liste des comportements listés plus haut). Encouragez l’écoute : il n’y a pas de sujet moins important qu’un autre. Tout le monde devrait pouvoir s’exprimer et être écouté. Et s’il y a des problèmes à résoudre, organisez des réunions avec votre équipe pour trouver les solutions les plus efficaces.

Il y a d’ailleurs des façons d’apprendre à s’exprimer pour mieux expliquer les problématiques. Je vous invite à lire cet article : comment arrêter d’être le « plaignard » de service au travail ?

Vous pouvez partager cet article avec vos employés qui possèdent ce « super pouvoir » de voir tout ce qui ne va pas afin de les transformer en agents du changement positif !

Agent de changement

7) Évaluer et ajuster régulièrement la culture d’entreprise pour assurer la réussite !

Évaluez régulièrement la culture d’entreprise pour vous assurer qu’elle est en phase avec les objectifs de l’entreprise et les attentes des employés. Ajustez si nécessaire les pratiques afin de maintenir une culture positive et véritablement productive.

En maintenant un esprit d’entreprise basé sur de vraies valeurs et une valorisation des collaborateurs, vous constaterez une augmentation de la satisfaction des employés, une plus grande motivation, un développement de la collaboration et une bien meilleure performance globale de votre entreprise.

Photo de Erik Mclean sur Unsplash

Articles relatives

Leave A Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*