Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment lâcher prise au travail ?

Ça fait 10 fois que vous expliquez différemment le problème à votre équipe, vos collègues ou peut-être même à vos patrons et que rien ne bouge. Rien n’évolue et vous finissez par tourner en rond. D’ailleurs, si vous êtes manager, il se peut que votre équipe revienne continuellement vers vous pour vous demander de trouver une solution face à une situation compliquée.

Mais rien à faire, tout ce que vous avez essayé n’a pas fonctionné…

Vous commencez même à « sonner » comme un vieux disque rayé auprès de vos collègues. C’est tellement pénible que si vous continuez comme cela, vous allez être rangé dans la catégorie des « chialeux » (terme employé au Québec pour qualifier une personne qui se plaint), c’est-à-dire le pleurnichard de service.

Pire encore, si le problème arrive dans 6 mois, vous pourriez même vouloir rappeler aux autres que vous en aviez déjà parlé. Mais attention, cela pourrait se retourner contre vous, car on pourrait vous répondre : « si tu connaissais le problème, pourquoi ne l’as-tu pas résolu ? »

Par conséquent, il est nécessaire d’apprendre à lâcher prise au travail, d’accepter qu’on n’ait pas la capacité de tout changer. Parfois c’est à cause de notre approche, parfois cela provient de la réceptivité des autres, parfois encore, c’est la situation en elle-même ou l’incapacité de votre équipe à apercevoir la réalité du problème…

Il y a tellement de raisons qu’il est important d’apprendre à « lâcher prise » et d’accepter qu’il existe des paramètres hors de notre contrôle.

Quelques astuces pour savoir qu’il est temps de « lâcher prise » 

  • Vous commencez à manquer de patience quand vous parlez du problème.
  • Vous avez fait au moins 3 tentatives réelles et valides de changer la situation.
  • Toutes les opportunités sont bonnes pour relancer le même sujet avec vos patrons et collègues.
  • Dès que vous vivez une situation qui pourrait pointer vers la problématique, vous revenez sur le sujet en pensant que cela aidera à vous faire mieux comprendre.
  • Vos collègues commencent à ne plus vous écouter ou à perdre patience lorsque vous parlez du sujet.

Lorsque vous remarquez 1 ou plusieurs de ces signes il est temps de passer à l’action et de lâcher prise.

Mais comment faire pour « lâcher prise » ?

1. Répétez-vous les phrases suivantes :

  • Je ne suis pas responsable des décisions des autres.
  • On ne peut jamais aller plus rapidement que la vitesse du plus lent dans une équipe.
  • Parfois, il est important de faire des erreurs en équipe pour apprendre et trouver des solutions.
  • On ne peut pas forcer quelqu’un à faire quelque chose s’il ne le veut pas, sous peine d’effets secondaires négatifs sur la relation.
  • Il est possible que les personnes à qui je m’adresse aient des « angles morts ».
  • Il est possible que les personnes à qui je m’adresse n’aient pas l’énergie de trouver une solution, même s’ils reconnaissent la problématique.
  • Il est possible que ce qui est important pour moi et/ou mon équipe ne le soit pas pour les autres, ou encore, que ce ne soit pas une priorité.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment trouver suffisamment de temps pour développer son leadership ?

2. Faites des méditations et des pauses

Quand la problématique survient, prenez une bonne respiration.

Passez en mode « solution ».

Si ce n’est pas possible immédiatement, faites une pause et revenez à la charge ultérieurement. Si la problématique est sur le moment inévitable, il faut apprendre à accepter la situation et à la voir autant que possible comme une opportunité.

Astuce : nommez la problématique en lui donnant un petit nom, ça aide à changer de point de vue et à redonner de l’énergie positive.

3. Dites-le à votre équipe, communiquez votre limite…

Si votre équipe revient constamment vous demander de faire quelque chose après avoir « lâché prise », signalez-leur. Dites ce que vous avez fait et quel est le constat de la situation. Montrez que la situation vous dépasse et qu’il semblerait que vous n’ayez pas l’autorité ou l’influence pour changer les choses. Expliquez comment on peut vivre avec la situation en s’adaptant le mieux possible.

Cette étape n’est pas facile à faire, car on n’aime pas abandonner et s’avouer vaincu. Par contre, passer à autre chose et agir dans le périmètre qui vous appartient aura beaucoup plus d’impact.

4. Soyez à l’écoute

Il se peut qu’un jour, une autre personne voie enfin le problème.

À ce moment-là, vous pourrez décider de changer les choses en proposant à nouveau vos solutions.

Conclusion

« Lâcher prise » est une solution et une décision que l’on doit parfois prendre pour garder son équilibre personnel.

Tester cette solution est peut-être la meilleure option en ce moment.

Encore une fois, la clé c’est le temps : lâcher prise c’est le fait d’accepter que maintenant, la situation ne peut pas être changée.

Photo by Brett Jordan on Unsplash

Une réponse

  1. Merci pour cet excellent article. Le lâcher prise n’est pas chose facile surtout quand on a des responsabilités au travail. Prendre des pauses : se promener, prendre l’air permet effectivement de prendre du recul.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *