Le leader se doit de bien gérer ses “Blind spots”

Partager l'article :

Nous avons tous des blind spots (Angles morts) et ce dans toutes les sphères de notre vie, et malheureusement nous avons souvent tendance à ne pas en tenir compte. Aujourd’hui, nous allons plus particulièrement nous concentrer sur les répercussions de ces blind spots sur nos compétences de leader.

En tant que leader vous avez la chance de cumuler vos forces personnelles et celles de votre équipe où chaque membre peut partager avec vous ses différents points de vue. Pour en tirer le meilleur profit il faut prendre conscience de l’existence des blind spots et apprendre à reconnaître les signes qui nous montrent que nous sommes aveugle à certains détails. Ne pas admettre que tout un chacun, incluant nous-même, possède ces blind spots nous empêcherait de progresser. 

Les blind spots existent, ils sont inévitables

La structure de l’œil

L’œil lui-même de par sa structure possède un blind spot. Là où le nerf optique est connecté à la rétine. Aucune image n’est captée à cause de la présence du nerf. 

Les matériaux

En physique également certains matériaux comme le verre, par exemple,  sont transparents. Ils sont invisibles donc aveugles (blind ) à la lumière blanche du visible. L’énergie des photons, n’ayant pas le bon niveau d’énergie pour interagir avec les électrons de l’atome, se retrouve à passer au travers l’atome comme si de rien n’était. Un peu comme le point de vue d’un collègue que nous n’arrivons pas à voir.

Notre mode de pensée

Un livre que j’adore, Thinking fast and slow, aborde très bien ce sujet. Il explique que nous avons en quelque sorte deux systèmes, l’un inconscient et l’autre conscient. Pour que le système conscient soit engagé, il faut que le premier système inconscient détecte le besoin d’engager le deuxième. S’il ne détecte rien, qu’il est aveugle à un détail important, le système 2 ne sera pas engagé. Malheureusement c’est le système 2 qui permet d’analyser et d’être conscient.

Intense focusing on a task can make people effectively blind, even to stimuli that normally attract attention.

p23 Thinking fast and Slow, by Daniel Kahneman

Structures crées par l’humain

Même des structures dessinées par l’humain possèdent leurs blind spots. Nous avons qu’à prendre la voiture comme exemple.

L’angle mort est la zone inaccessible au champ de vision d’un conducteur de véhicule qui ne lui permet pas de voir une partie de son environnement.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Angle_mort

Un exemple de blind spot typique du leader.

Un membre de votre équipe vient vous voir, pour vous parler du fait qu’il a l’impression que nous ne faisons pas la bonne chose pour réussir. Il pense qu’il faudrait éclaircir les rôles et responsabilités des intervenants sur le dossier sur lequel vous travaillez. Il aimerait officialiser le mandat que vous lui avez donné. Vous ne comprenez pas, vous pensiez l’avoir officialisé, plus d’une fois avec lui. Il devrait pouvoir travailler sur le dossier sans souci. Vous ne comprenez pas ce qu’il vous demande. Vous êtes aveugle ! Vous n’avez aucune idée de ce qu’il faut faire pour répondre à son besoin. Vous commencez à le trouver irritant. Pourquoi redemande-t-il toujours la même chose, alors que selon vous, vous avez fait ce qu’il a demandé ? 

C’est que vous n’avez pas couvert complètement le dossier puisque vous êtes aveugle au besoin de votre employé. Il s’agit d’un blind spot

Avoir des blind spots c’est normal

Comme vous l’avez vu plus haut, même la matière possède ses blind spots. Alors c’est bien normal que nous en ayons tous ! C’est en quelque sorte la contre-partie d’avoir des qualités, des centres d’intérêts et des compétences.

Par exemple, si nous sommes danseurs et voyons d’autres danseurs danser, il nous est possible de détecter des nuances que d’autres n’auront pas la chance de percevoir. Par contre, étant limité et n’ayant pas tous les talents, il nous est impossible de tout voir. Comme je l’ai déjà écris dans un article précédent, nous sommes tous des pianos.

Fréquence pianoPhoto by Geert Pieters on Unsplash

Et comme pour les pianos, il y a certaines fréquences qui ne nous font pas vibrer. Par conséquent, nous sommes aveugles à ces détails.

Le souci ne vient pas du fait que nous avons des blind spots. Le souci vient du fait que nous agissons comme si nous n’en avions pas. 

Donc lorsque vous pensez être devant un blind spot, il est crucial de l’identifier et accepter qu’il faille faire confiance à l’autre. Et ce, surtout si c’est important pour un collègue, votre patron ou votre partenaire.

Face à un blind spot il est possible que la logique vous échappe mais n’hésitez pas à aller de l’avant et à faire confiance!

L’effet positif de ce comportement est qu’avec le temps, faire confiance aux autres, sur des sujets qui nous sont invisibles, nous fait évoluer. Notre évolution pourrait nous permettre de comprendre ces sujets et par conséquent ajouter plus de notes à notre piano.

Comment détecter si nous sommes devant un blind spot ?

Lorsque l’on n’est pas personnellement impliqué c’est toujours plus facile à voir. J’adore cette image de Håkan Forss, too busy to improve qui illustre bien le sujet. C’est évident lorsque nous regardons l’image, mais lorsque nous sommes au coeur de la situation ce n’est pas aussi facile à détecter. Si nous sommes “aveugles”, comment peut-on les voir ?

« It is easier to recognize other people’s mistakes than our own. »

Thinking fast and slow, p28 Daniel Kahneman

Liste d’éléments à prendre conscience pour détecter des “blind spots

  1. Votre collègue vous parle constamment du même problème, la conversation revient régulièrement,
  2. La conversation tourne en rond, vous ne semblez pas avancer. Vous avez peut-être même le sentiment que la personne ne comprend pas votre logique. Vous vous dites, peut-être, que si  elle la comprenait, la conversation prendrait fin. Attention, c’est peut-être vous qui ne comprenez pas,
  3. Le sujet de discussion vous irrite, ne vous intéresse pas,
  4. Vous avez l’impression que la personne devant vous invente un problème qui n’existe pas,
  5. Vous ne partagez son évaluation de l’importance de la situation. Sachez que si vous avez raison, la solution devrait être simple, puisque le problème est de moindre importance. Au lieu de d’écarter la discussion, tentez plutôt de trouver la solution 80/20 avec votre partenaire. Ce qui n’est pas important pour vous peut l’être pour l’autre.  C’est dans ces moments que nous bâtissons des relations solides,
  6. La discussion ne va pas très bien, votre pouls monte au-delà de 100 pulsations par minute. Dans le livre science of trust l’auteur John Gottman, explique lorsque notre pouls monte au-delà de 100 pulsations/minute il est mieux de faire une pause de 10 min et de relancer la discussion. Dans ce cas de figure, il y a de fortes chances que ce blind spot touche un élément fondamental de votre vie.

Que faire pour limiter les effets des blind spots

Comme les blind spots sont inévitables, voici quelques idées pour tenter de réduire le nombre de vos blind spots. Il faut:

  1. Se rappeler régulièrement que les blind spots existent. Cela nous permet d’être plus vigilants. 
  2. S’entourer de personnes de confiance qui nous diront lorsque nous oublions des éléments importants.
  3. Travailler notre capacité d’écoute, prendre conscience que si quelqu’un prend le temps de vous parler de quelque chose c’est que c’est important.
  4. Développer notre capacité d’explorer les choses, lire des livres, des articles, aller à des conférences, avoir des discussions intéressantes. Par exemple, cet article est très intéressant. 6 Psychological Blind Spots You Should Be Aware Of.                   
  5. Se forcer à discuter avec des gens différents de votre cercle habituel de relations.
  6. Poser des questions, soyez curieux.
  7. Accepter que nous sommes tous différents et que la différence est une force. Rappelez-vous, nous avons tous des préférences différentes en gestion de projet et du temps. Nous n’allons pas tous à la même vitesse et ce ne sont pas les mêmes détails qui nous parlent. 
  8. Apprendre de nouvelles langues, voyager, vivre dans d’autre pays…
  9. Suivre des formations et des cours.
  10. Faire du bénévolat.
  11. Rencontrer des personnes de d’autres départements dans notre organisation.
  12. Apprendre à faire des pauses et revenir sur le sujet plus tard.

Toutes ces astuces nous aident à renforcer notre capacité à identifier nos limites et à accepter l’aide et les points de vue des autres.

Voici une super vidéo sur le sujet The psychology of problem solving 

De leader à leader

Il est malheureusement plus facile de constituer une équipe qui pense comme nous, avec les mêmes blind spots, que d’accepter dans nos équipes des personnes avec des points de vue différents. Alors attention à la facilité. Les meilleurs leaders de ce monde sont ouverts d’esprit et acceptent leurs limites et leurs angles morts. Refuser d’écouter les autres dans leur différence, limite et aliène les équipes et surtout risque de limiter l’innovation et l’amélioration continue. 

Pour allez plus loin, il faut accepter d’aller ailleurs et quoi de mieux qu’un nouveau point de vue pour le faire.

C’est surtout dans ces moments que vous pouvez montrer que vous vous souciez de votre équipe. Une équipe heureuse est une équipe qui augmentera sa vitesse avec le temps. 

Note : Il est possible qu’après discussion vous commenciez à voir ce que vous ne voyiez pas jusqu’ici et que vous ne souhaitiez pas intervenir. Expliquez pourquoi, dites que vous comprenez maintenant le point de vue et que vous avez, en connaissance de cause, décidé de ne pas agir immédiatement et attendre. 

Photo by Josh Calabrese on Unsplash

Liens vers les livres auxquels je fais référence dans l’article. Si vous utilisez ces liens pour acheter un livre vous allez m’aider à continuer ce blog. Merci, Isabelle.

2 réflexions sur “Le leader se doit de bien gérer ses “Blind spots””

  1. David sur dit :

    Merci Isabelle, j’ai effectivement trouver mon angle mort. Et encore mieux, j’ai pris conscience de son existence.
    J’ai beaucoup aimé ton blog.
    J’ai hâte de te relire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*