Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les erreurs à ne pas faire pour vendre vos idées au travail !

5 erreurs à ne pas faire pour vendre ses idées au travailVous est-il déjà arrivé d’avoir une bonne idée et que personne ne semble vouloir la suivre ? Pire encore, une autre personne la présente et tout d’un coup, c’est bon ? Serait-il possible que vous n’ayez pas utilisé la bonne approche ? Car vendre ses idées au travail est un réel art et une compétence essentielle pour être un excellent gestionnaire.

Voici donc quelques éléments que j’ai notés pendant ma carrière qu’il faut éviter de faire pour vendre au mieux vos idées.

1. Présenter le problème au lieu de l’opportunité d’amélioration

Chaque fois que vous avez une idée, vous commencez par expliquer le problème, vous mettez de l’attention dessus et vous prenez tout le temps et l’énergie de vos collègues pour leur en parler. Mais écouter une personne qui se concentre continuellement sur les problématiques, c’est pénible avec le temps !

Une idée devrait toujours venir accompagnée d’une opportunité d’amélioration. Et idéalement, avec peu d’effort pour l’implémenter tout en obtenant un maximum d’impact.

Par exemple, au lieu de dire :

  • Hier encore, on a eu un problème (ou un tel a fait…). On dirait que c’est récurrent. On fait toujours la même erreur en équipe. On devrait mettre ce processus en place pour éviter ça.
  • Hier, j’ai eu une idée suite à un événement : si on ajoute cette simple étape en équipe, on pourrait améliorer notre temps de réponse d’au moins 1 journée et gagner en fluidité. Qu’en dites-vous ?

La première version = on n’est pas bon et on fait toujours des erreurs : on est obligé de s’améliorer.

La deuxième version = j’ai trouvé une opportunité d’amélioration, et il s’agit d’une suggestion et non d’une action forcée.

2. Vous plaindre constamment 

En fait, l’idée ici est comme l’histoire où l’on crie « au loup ». Si chaque fois que vous avez envie qu’un élément change au travail et que vous commencez par vous plaindre, vos collègues ne verront qu’en vous une personne pénible et non la personne qui cherche à améliorer les choses.

Étant donné que vous avez créé l’image d’une personne qui se plaint continuellement, quand vous allez présenter une idée, cela sera plus difficile.

À noter que si vous êtes ce type de personne, je vous conseille d’aller lire cet article : Comment transformer vos frustrations en super pouvoir ? 

3. Répéter la même idée trop souvent 

Vous pensez que vous avez mal expliqué votre idée la première fois ? Et vous revenez dessus par la suite deux, trois ou quatre fois ? Je peux vous garantir que cette habitude de ne pas lâcher prise produit un effet inverse sur votre équipe.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Dosez bien le niveau de détails pour une équipe dynamique

Quand une idée n’est pas retenue, retournez au problème et trouvez une autre solution. Et posez-vous la question de savoir si le problème n’est visible que pour vous. Parfois, il faut simplement rendre le problème plus visible pour que les idées de solutions soient retenues.

Pourquoi implanter une solution et faire des efforts pour un problème qui ne gêne que peu de personnes ?

Alors, retournez à la « table à dessin » avant de vous lancer dans la répétition. Faites attention à ne pas vous brûler !

4. Utilisez des mots forts et qui polarisent

Un autre moyen de « tuer » une idée est d’utiliser des mots forts qui polarisent.

Par exemple, dire :

  • on a toujours ce problème
  • on est jamais
  • personne ne fait attention
  • chaque fois qu’on fait…

Les mots qui polarisent sont souvent des mots qui ne laissent pas la place à d’autres interprétations. Vos collègues seront alors portés à argumenter sur la véracité de votre affirmation plutôt que de vous écouter. À la place, utilisez des mots plus précis et moins polarisants par exemple.

  • La semaine dernière, j’ai noté 2 situations qui m’ont fait réfléchir à une idée
  • il semble que parfois nous ayons…
  • j’ai l’impression qu’il nous arrive d’oublier (ici, notez que je m’inclue…).

Des mots qui permettent une variabilité dans l’analyse de la situation, des mots inclusifs et non accusateurs sont à employer si vous voulez faire passer une idée.

5. Présenter votre idée au mauvais moment 

Il est important de présenter ses idées à la bonne audience et au bon moment. Si l’énergie est tendue ou que votre équipe est en retard, votre idée sera beaucoup plus difficile à vendre. Alors, assurez-vous de la présenter quand l’énergie de votre équipe est bonne !

La clé, c’est le temps : utilisez-le à votre avantage !

Conclusion 

Cette semaine, prenez le temps d’analyser vos habitudes : est-ce que ce ne serait pas le moment d’en changer  quelques-unes ? Quelle idée pourriez-vous choisir cette semaine pour pratiquer de manière différente ?

Si vous avez envie de développer votre talent pour vendre vos idées, je vous invite à aller lire cet article. Comment vendre ses idées au travail ?

Photo by Romson Preechawit on Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *