Êtes-vous un Visionnaire Agile en gestion de projet ?

Partager l'article :
http://Photo by Mark Basarab on Unsplash

Êtes-vous du type visionnaire agile en gestion de projet ?

Si oui, vous êtes de ceux qui sont capables d’avoir une vision sans avoir besoin de trop de détails sur le comment faire. Et vous être ce ceux qui sont capables si le problème est assez important de passer à l’action rapidement.

Vous avez surement remarqué que vous ce n’est pas tout le monde qui sont capable de faire abstraction des détails. Vous pouvez vous organiser sans trop de connaissances,  en d’autres termes vous n’avez pas besoin d’être un expert pour avoir une vision du futur. Vous avez peut-être l’impression, comme nous tous, que votre méthode est la meilleure. Surtout que vous avez noté que les autres autour de vous semblent prendre en considération trop d’éléments pour rien.

Breaking news ! il n’y a pas qu’une seule méthode qui fonctionne et tout cela dépend de vos préférences.

 

Les personnalités, point de vue de la gestion de projet

Il existe plusieurs types des personnalités ou de préférence en matière de gestion de projet. Cela semble évident, et pourtant nous sommes plusieurs à l’oublier.

Cet article est donc le 5e d’une série de 5. L’objectif est de décrire les concepts qui expliquent les polarités des personnalités et décrire brièvement les personnalités. Dans cet article, nous allons expliquer le type : Visionnaire agile.

Avant de commencer, il est important de souligner qu’il existe une infinité de points de vue et de variantes. L’important est de comprendre ce qui crée les polarités, les axes fondamentaux de votre type de gestion. Avant de vous lancer dans la lecture de cet article, assurez-vous d’avoir lu l’article d’introduction des points de vue de la gestion de projet.

Et rappelez-vous, vous êtes potentiellement tous ces points de vue selon une situation spécifique. Il est donc important de comprendre les 4 pour savoir bien naviguer et s’adapter selon la situation.

 

Êtes-vous parfois ou principalement du type visionnaire agile?

 

Description :

Le niveau de détail prit en considération

Nous avons souvent le sentiment d’être capables de discerner l’important des détails. Nous sentons que tout le monde autour de nous s’enfarge dans les fleurs du tapis. Ils prennent en considération trop de détails, ce qui rend la situation bien plus complexe qu’il ne le faut. Nous voyons assez bien ou il faut aller dans les grandes lignes et c’est bien suffisant. Notre niveau d’expertise est suffisant selon nous pour prendre des décisions.  Nous avons une tendance à dire que les petits détails imperceptibles ne sont pas nécessaire d’être considérés à notre échelle. 

 

La méthode d’organisation du Visionnaire agile

L’objectif est clair, mais les étapes précisent ne le sont pas vraiment. L’important est que nous allons nous rendre même si nous ne savons pas sur quel chemin nous allons tomber. Nous avons une attitude plutôt flexible envers les plans, l’organisation, et d’ailleurs ce n’est probablement pas nous qui allons créer le plan détaillé des étapes.

Nous nous fions à notre instinct et nos connaissances générales. Nous ne sommes pas experts dans le domaine. Notre instinct nous guide en court de route à fixer l’objectif et se lancer des défis. C’est en fait suffisant comme plan selon nous.

Discutés des détails pour créer des plans, nous ne voyons pas trop l’importance, car de toute façon nous savons que nous ferons face au problème le jour venu. Nous serons ce qu’il faut faire au bon moment et nous réglerons le problème rendu là, s’il y en a un.

Bien souvent c’est les autres qui voient des problèmes avant nous. Nous avons souvent l’impression que les autres voient des problèmes là où il n’y en a pas d’ailleurs. En tout cas, c’est ce que nous pensons. La réalité est que puisque nous ne sommes pas des experts, il y a de fortes chances que nous ayons des « blind spot ». 

 

Vitesse de réaction du Visionnaire agile

Un autre aspect qui nous caractérise est que si nous ne percevons pas la logique dans les observations des autres, il y a de fortes chances que nous n’allons pas réagir. Par contre, si nous comprenons, nous allons passer à l’action immédiatement et changer tout si nécessaire. Nous sommes prêts à tout changer, peu importe l’impact sur les activités en court. Nous sommes agiles et nous en sommes fières. 

Pourquoi attendre de changer les plans quand nous savons que ce n’est pas la priorité. Nous passons souvent de grosses urgences à grosses urgences et c’est très bien ainsi. Nous pouvons passer d’un état ou d’un objectif à l’autre rapidement sans crier gare.

Les personnes avec une personnalité du type développeur de stratégie et du type planificateur auront parfois de la difficulté à vous suivre. Ils auront besoin de terminer les impacts du changement avant de bouger. 

 

Avantage à être un Visionnaire Agile

Nous adorons quand il faut allez rapidement. Pourquoi attendre de terminer une étape avant de changer d’orientation.  Attendre ! pourquoi quand le bon moment pour d’agir c’est maintenant. Quand le temps de réaction est critique, nous sommes à votre meilleur. En même temps, nous aimons être relaxe ce n’est pas un détail qui nous fera bouger. Voici donc nos avantages :

  1. Nous sommes capables d’articulé une vision un objectif c’est notre façon à nous de faire des plans.
  2. Nous sommes rapides à bouger et intervenir
  3. Nous sommes relativement stables dans ce sens que les petits détails ne nous influencent pas trop. Conséquence, notre vision si elle est sur le long terme perdura ce qui aide à aligner des équipes.
  4. Nous sommes agiles, nous nous ajustons aux éléments importants qui affectent nos projets

Dois faire attention à :

Être bien avec les urgences à ces effets secondaires

Étant donné que le plan ou les processus n’ont qu’une importance moindre, il est très possible que nous ne suivions pas exactement ce que le groupe a décidé.  Par conséquent, il est très possible sur le long terme que nous induisions des situations irritantes pour les autres. Par exemple, nous avons une nouvelle idée de projet et nous le laçons sans passer par le comité qui les priorise. Ou encore, un collègue nous a demandé  de faire quelque chose, mais l’importance du détail nous a échappé, et nous oublions d’agir jusqu’à ce qu’elle devienne une urgence. Pour nous, pas de soucis nous sommes excellent pour gérer les urgences à la demande. Par contre, pour d’autres cet état d’urgence siphonne leur énergie et ajoute du chaos dans le système.

 

L’effet secondaire de pivoter pendant une étape en court

Étant donné que nous avons une tendance à ne pas terminer les étapes en court et de pivoter rapidement. Passer aux éléments prioritaires sans terminer les actions en court.

  • Augment les risques de ne pas les terminer plus tard et créer une autre urgence par la suite.
  • Augment les chances de désengager l’équipe. 

En tant que dirigeant, cette approche de changement rapide sans terminer l’étape peut donner l’impression à nos équipes que le travail qu’ils font ne sert jamais à rien. Commencer sans terminer la tâche en cours à beaucoup d’effet secondaire néfaste sur l’engagement. Il signale qu’il est possible de ne pas aller jusqu’au bout de ces responsabilités. De toute façon le plan changera avant la fin. Pourquoi s’appliquer à faire les choses selon le plan quand le chef lui-même ne le suit pas. Et que de toute façon l’objectif à court terme risque de changer.

 

L’effet secondaire de pivoter rapidement

Étant donné que nous sommes capables de pivoter rapidement, il est possible d’avoir changé de cap dans notre esprit, mais d’avoir oublié de le communiquer aux autres.  En fait, nous pouvons devenir très difficiles à interagir et suivre. La conséquence est que nous allons être seuls ou peu à évoluer dans le même nouveau sens. Sur le court terme, nos collègues s’ajusteront. Par contre, sur le long terme ils se diront probablement que nous n’en faisons qu’à notre tête sans les inclure. 

Exemple, ne pas mentionner un changement de plan à un de vos collègues peut faire qu’il a continué de travailler intensément sur une tâche qui n’est plus importante.

Parfois nous en venons qu’à penser qu’ils n’ont pas de jugement sur les priorités. Attention ! Est-ce que nous avons communiqué le changement d’idée à notre équipe ? En plus d’être déçus par l’équipe, ils auront le sentiment de perte de temps et de non-inclusion dans les décisions qui les concernent. La solution nous devons nous assurer que l’équipe suit l’histoire, et si l’histoire est modifiée il faut les informer.

 

Perception des autres sur nos méthodes de Visionnaire agile

Les autres types auront tendance à nous percevoir comme des personnes assez centrées sur nous-mêmes ou même peut-être aller jusqu’à nous trouver égocentriques. Surtout, si nous ne portons pas attention aux détails importants des autres et si nous ne communiquons pas les changements de vision. 

Étant stables dans vos objectifs sur le long terme donc peu influençable. Et en même temps nous pouvons réagir rapidement à ce que l’on trouve important sur les objectifs à court terme.  Les autres types ont de la difficulté à comprendre pourquoi un détail important pour nous nous fait bouger rapidement dès qu’un détail important pour eux ne nous fait souvent pas réagir.

Nous donnons donc le signal d’être égocentrique et peu influencé par les autres. 

 

Un premier conseil pour les Visionnaires agiles

Il est important de réaliser que faire un plan est l’outil par excellence pour aligner un ensemble de personnes. Il est aussi excellent pour la mémoire collective. Les plans sont parfaits pour coordonner une équipe. Il peut être changé régulièrement, mais il se doit être communiqué. Nous devons partager le chemin que nous avons pris afin de le modifier ensemble et éviter le désengagement.

Vous allez être surpris de voir à quel point les équipes sont capables de suivre, si les membres sont bien informés. Partager les raisons de notre changement et ne pas assumer que tout le monde à deviner ce qui nous a fait changer d’idée.

 

Interaction entre les types de personnalité

Attention de ne pas penser que tout le monde est comme nous, et que c’est la seule bonne façon de travailler.  Il ne faut pas imposer notre style aux autres.

Pour le type à l’opposé de nous, ils ne nous comprennent pas bien. De leur point de vue, c’est bien plus efficace de prendre du recul et planifier pour éviter d’oublier des choses et créer d’autres urgences par la suite.

Tout est une question d’angles et de point de vues. Prenons le temps d’écouter les autres autrement, la clé c’est le temps. Observons nos interactions en fonction des deux axes principaux de la gestion du temps et de projet.

  1. L’axe du niveau de détails
  2. l’axe de la vitesse de changement d’état

Si nous les avons en tête et que nous avons une conversation importante avec un membre de notre équipe, cela nous aidera grandement à aller plus loin dans la conversation.

  • Et si, il voyait quelque chose que nous ne voyons pas !
  • Et si, ce point de vue nous aiderait à prendre une meilleure décision !
  • Et si, nous jouions un peu avec les vitesses pour nous assurer que la majorité soit bien !

Invitation à lire la suite

J’espère que cet article vous a plu. Si oui, je vous invite à :

  1. Lire l’ensemble des personnalités en gestion de projet si ce n’est pas déjà fait
  2. Me demander de recevoir le guide de distribution du temps (voir à droite ou plus bas)
  3. De me suivre pour en apprendre plus sur les astuces à suivre lorsque l’on est mode VISIONNAIRE AGILE.

Rappelez-vous nous pouvons tous être les 4 types selon le groupe dans lequel nous nous trouvons. Notre personnalité en gestion de projet est toujours relative au groupe et la situation. Observer la personnalité de l’autre pour vous adapter. 

Si vous avez une personnalité qui semble plus proéminente, ce n’est pas un problème non plus ! C’est peut-être même un avantage vous pouvez vous spécialiser dans ce qui fait notre couleur, votre « Spike ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *