Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment préparer efficacement une présentation importante au travail ?

Faire une présentation au travail

La préparation d’une présentation importante au travail peut être une grande source de stress, mais rassurez-vous, il y a des étapes clés à suivre pour la rendre plus facile ! Tout d’abord, il est important de déterminer l’objectif et savoir qui assistera à votre présentation, afin de préciser le sens de votre message et de choisir les informations pertinentes.

Ensuite, vous devez organiser les informations de manière logique et créer une structure claire pour votre présentation, avec une introduction, un corps et une conclusion. Il est également essentiel de laisser du temps pour les questions et les interactions avec votre public.

Enfin, pour soutenir vos propos, vous pouvez utiliser des visuels comme des graphiques ou des images, en utilisant des outils tels que Canva, Google Slides ou Piktochart. Suivre ces étapes vous aidera à vous sentir confiant et vous serez bien préparé lorsque vous prendrez la parole devant l’auditoire !

Sommaire

  • Déterminez clairement l’objectif de votre présentation et sachez qui va y assister
  • Rassemblez des informations pertinentes et organisez-les de manière logique.
  • Créez une structure claire pour votre présentation, avec une introduction, un corps et une conclusion.
  • Utilisez des visuels (comme des graphiques ou des images) pour soutenir vos propos
  • Répétez votre présentation plusieurs fois pour la pratiquer et ajustez votre ton et votre langage corporel.
  • Bonus liste d’outils pour s’enregistrer
  • Anticipez les questions possibles de l’audience et préparez des réponses claires.
  • Soyez confiant et détendu lors de la présentation

1. Déterminez clairement l’objectif de votre présentation et sachez qui va y assister

  • Quel est le but de votre présentation? S’agit-il d’informer, de persuader, de former ou de divertir?
  • Quel est le message clé que vous souhaitez communiquer à votre public ?
  • D’ailleurs, qui sont les personnes qui vont assister à votre présentation ? Pouvez-vous les définir de manière simple ?
  • Quel est le niveau de connaissance de votre auditoire ?
  • Connaissez-vous les attentes et les centres d’intérêts de votre public ? (fréquence)
  • Quels sont les problèmes ou les questions que les participants pourraient avoir, et comment votre présentation peut-elle les aider à les résoudre ?
  • Quel est le contexte général de votre présentation ?
  • S’agit-il d’une réunion d’affaires, d’un colloque, d’un événement social ou d’une formation professionnelle?

Répondre à ces questions vous aidera à clarifier votre objectif et à adapter votre présentation en fonction de votre public. Cela vous permettra également de choisir les informations et les visuels les plus pertinents : vous communiquerez ainsi votre message de manière plus efficace.

2. Rassemblez des informations pertinentes et organisez-les de manière logique

Lorsque vous préparez une présentation importante, il est essentiel de rassembler des renseignements de qualité et de les organiser de manière logique afin de captiver plus facilement votre public et transmettre clairement votre message.

Pour y parvenir, commencez par identifier les sources d’information fiables et crédibles telles que des livres, des articles, des sites web, des rapports ou des interviews, puis sélectionnez les informations qui sont directement liées à votre objectif et qui répondent aux besoins de votre public. Ensuite, répartissez les informations en catégories logiques ou en thèmes, en utilisant des diagrammes ou des « mind maps » pour visualiser les relations entre les idées.

Hiérarchisez les informations en fonction de leur importance et de leur pertinence, en mettant en évidence les points clés que vous souhaitez souligner dans votre présentation. Écrivez une première ébauche de votre présentation en utilisant une structure simple et cohérente, en vous assurant de couvrir tous les points importants.

Enfin, évaluez votre présentation en révisant et en éditant votre contenu pour vous assurer qu’il est clair et facile à comprendre.

En suivant ces étapes, vous pourrez préparer de la meilleure des manières, une présentation qui informe, persuade, forme ou divertit votre public selon votre objectif : vous vous sentirez alors confiant et bien préparé lorsque vous prendrez la parole devant votre public !

3. Créez une structure claire pour votre présentation, avec une introduction, un corps et une conclusion.

3.1 Introduction

Commencez par une introduction étonnante et fascinante, afin de capter l’attention de votre public. Présentez-vous, annoncez le sujet de votre présentation et précisez les enjeux de la présentation. Il est également important de donner un aperçu de votre plan : cela permettra à votre public de suivre le déroulement et de se préparer pour la suite.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment écrire un objectif qui stimule l'innovation ?

3.2 Corps

Le corps de votre présentation doit couvrir les points clés de votre sujet, organisés de manière logique et cohérente. Utilisez des transitions claires entre chaque point pour maintenir la fluidité de votre présentation. Assurez-vous d’utiliser des exemples concrets, des données ou des statistiques pour étayer vos arguments.

3.3 Conclusion

Terminez votre présentation par une conclusion claire et qui résume tous les points clés. Faites un résumé de votre message principal et insistez sur les points les plus importants de votre présentation. Utilisez des phrases fortes pour inspirer et motiver votre public. Terminez par une invitation à poser des questions ou à poursuivre la discussion.

3.4 Questions et interactions

Laisser du temps pour les questions-réponses et les interactions est important pour favoriser la compréhension, le dialogue et l’engagement des collègues ou des clients. Cela peut également aider à résoudre des problèmes potentiels ou à obtenir des commentaires constructifs pour améliorer votre présentation ou votre projet.

Vous ne savez pas comment vous lancer demander une structure de présentation à ChatGPT. Comment utiliser ChatGPT en entreprise ?

4. Utilisez des visuels (comme des graphiques ou des images) pour soutenir vos propos

  • CanvaCanva est un outil de conception graphique gratuit (dans sa version de base) et facile à utiliser pour créer des présentations, des affiches, des infographies et bien plus encore. Il offre une large gamme de modèles prêts à l’emploi et d’éléments de design pour vous aider à créer rapidement des visuels professionnels.
  • Google Slides : Google Slides est un outil de présentation en ligne gratuit, qui permet de créer, de modifier et de partager des présentations avec d’autres utilisateurs. Il dispose d’une grande bibliothèque de thèmes, de modèles et d’images pour vous aider à créer des présentations visuellement attrayantes.
  • Piktochart : Piktochart est un outil de création d’infographies en ligne gratuit et facile à utiliser. Il offre divers « templates », des icônes et des images afin de vous aider à créer des infographies et des présentations vraiment professionnelles.
  • Unsplash : Unsplash est une bibliothèque en ligne gratuite d’images haute résolution que vous pouvez utiliser pour ajouter des visuels accrocheurs à vos présentations.
  • Giphy : Giphy est une bibliothèque gratuite de GIFs animés : cela permettra d’ajouter de l’humour et de l’interactivité à vos présentations.

5. Répétez votre présentation plusieurs fois pour la pratiquer et ajustez votre ton et votre langage corporel.

Planifiez votre session de répétition : peut-être qu’une seule fois suffira, mais généralement, deux ou trois répétitions sont plus efficaces. Répéter votre présentation plusieurs fois vous permettra d’être à l’aise avec le contenu et d’éviter de vous perdre, car vous connaîtrez par cœur le déroulement.

Utilisez un chronomètre pour vous assurer que votre présentation respecte le temps imparti. Vérifier la pertinence de votre présentation devant un public, de préférence des amis ou des collègues, afin de recevoir des commentaires et des conseils. Répétez devant un miroir : c’est beaucoup plus simple pour travailler votre gestuelle et vos expressions faciales. Enregistrez-vous en train de pratiquer : c’est le meilleur moyen pour évaluer votre ton, votre articulation et votre rythme.

Personnellement, je ne le fais pas assez souvent, mais c’est vraiment une bonne technique pour s’améliorer à l’oral.

Répétez dans différentes situations, par exemple debout ou assis : cela vous permettra de vous habituer à toutes les situations possibles.

Bonus : liste d’outils pour s’enregistrer

  • Zoom : c’est un outil de vidéoconférence gratuit (mais une version payante existe), qui vous permet d’enregistrer vos présentations en ligne.
  • Google Meet : c’est aussi un outil de vidéoconférence gratuit qui vous donne la possibilité d’enregistrer vos présentations en ligne.
  • QuickTime Player : ce logiciel est un outil de capture d’écran intégré dans les ordinateurs Apple  et qui est capable d’enregistrer l’ensemble de votre présentation.
  • PowerPoint : c’est un logiciel de présentation qui vous permet de capturer votre présentation et de la partager en ligne
  • Camtasia : cette application permet d’enregistrer votre écran, aussi bien pour Windows ou Mac, et de l’éditer ensuite avec des effets spéciaux.

6. Anticipez les questions possibles de l’audience et préparez des réponses claires

Analysez votre public et essayez de comprendre quelles sont les personnes qui le composent. Plus vous en savez sur votre auditoire, plus il sera facile de déterminer les questions auxquelles vous devez vous préparer. Mettez-vous à la place de votre public et tentez de vous mettre à sa place, comme si c’est vous qui étiez en train de voir la présentation. Pensez aux questions que vous poseriez si vous étiez à leur place.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment responsabiliser son équipe ?

Réfléchissez également aux questions qui pourraient être soulevées si vous présentiez cette information à quelqu’un qui n’est pas expert dans ce domaine. Pensez à la dernière fois où vous leur avez parlé du dossier ou de la thématique.

À partir de ce point de départ quels sont les éléments importants que vous devez partager pour qu’ils soient en mesure de vous suivre sans problème. Faire ce travail au préalable vous permettre de répondre à leurs questions pendant la présentation.

N’hésitez pas à faire des recherches : renseignez-vous sur votre sujet afin d’en comprendre les aspects les plus complexes et les plus délicats. Cela peut vous aider à identifier les questions les plus importantes que votre public pourrait poser.

  • Quelle est la thématique la plus sensible ?
  • Est-ce que le sujet est considéré comme une « vache sacrée » dans votre entreprise ?
  • Y a-t-il une « chambre d’écho » sur le dossier, qui doit être prise en considération ?
  • Demandez des commentaires à des collègues ou des amis : essayez de faire une simulation de la présentation en demandant à des proches de jouer le rôle du public.

Cela peut vous aider à identifier les questions qui n’ont pas été abordées dans votre présentation.

7. Soyez confiant et détendu lors de la présentation

Pour avoir un ton décontracté pendant une présentation, voici quelques éléments à prendre en compte :

  • La confiance en soi : pour avoir un ton décontracté, il est important de se sentir à l’aise et confiant. Prenez le temps de bien préparer votre présentation et de vous entraîner pour être sûr de bien maîtriser votre sujet. Si vous ressentez de l’assurance, cela se reflètera dans votre ton et votre posture.
  • La connexion avec votre public : pour bénéficier d’un ton décontracté, il est important de créer une connexion avec votre public. Utilisez un langage simple et clair, et engagez votre audience avec des exemples et des anecdotes qui les intéressent. Soyez à l’écoute de leurs réactions et adaptez votre présentation en fonction.
  • L’humour : l’humour est un excellent moyen de détendre l’atmosphère pendant une présentation. Cependant, il est important de savoir le doser et de s’assurer qu’il est approprié pour votre public et votre sujet.
  • La gestuelle : vos gestes influencent votre ton. Essayez de vous tenir droit et détendu et utilisez des mouvements naturels pour accompagner vos propos.
  • La respiration : ce phénomène naturel peut également avoir un impact sur votre ton. Prenez le temps de respirer profondément et calmement avant et pendant votre présentation : cela vous aidera à rester détendu et à avoir un ton plus naturel.
  • Et souriez ! Vous aurez l’air vraiment plus convaincant.

En somme, pour avoir un ton décontracté pendant une présentation au travail, il est important de se sentir à l’aise et confiant, de créer une connexion avec votre public, d’utiliser l’humour avec parcimonie, d’avoir une gestuelle naturelle et de respirer profondément pour faire baisser le stress.

En appliquant ces conseils, vous pourrez alors livrer une présentation réussie et qui impactera positivement les esprits.

Conclusion

Avant de lire cet article, vous pouviez penser que préparer une présentation importante dans le cadre de vos activités professionnelles pouvait sembler intimidant. En suivant les étapes clés, vous avez compris comment la rendre plus facile et plus efficace. Revoyons-les une dernière fois !

  • Tout d’abord, déterminez l’objectif et sachez quel est le public qui va assister à votre présentation.
  • Ensuite, rassemblez des informations pertinentes et organisez-les de manière logique.
  • Créez une structure claire pour votre présentation, avec une introduction, un corps et une conclusion.
  • Répétez votre présentation plusieurs fois pour la maîtriser et enregistrez-la pour obtenir des commentaires supplémentaires.
  • Enfin, n’oubliez pas de prévoir du temps pour les questions et les interactions avec votre public.

En appliquant ces étapes, vous pourrez créer une présentation engageante et efficace qui impressionnera votre public et renforcera votre crédibilité professionnelle.

Si vous aspirez à faire progresser votre carrière, il est essentiel de prendre du temps pour apprendre à faire des présentations efficaces : même si l’apprentissage peut être difficile au début, ne vous découragez pas, car cela deviendra rapidement gratifiant et avec l’expérience, le temps de préparation deviendra de plus en plus court.

Amusez-vous bien avec les outils et dites-moi quels sont vos préférés !

En complément, je me suis dit que cet article pourrait vous intéresser : comment vendre vos idées au travail ?

Photo de Matthew Osborn sur Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *