Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment être plus innovant au travail ?

La routine de votre travail vous ennuie, vous aimeriez être un peu plus innovant, mais vous ne savez pas vraiment par où commencer. Je pense que je peux vous aider. Depuis presque deux décennies, j’ai la chance de monter de nouvelles équipes pour créer de nouvelles technologies pour des industries innovantes, je peux donc vous partager mon apprentissage. J’ai imaginé ces techniques lorsque j’ai développé une partie de la PlayStation III, ou encore lorsque j’ai travaillé sur une technologie de pile à hydrogène, et sur la première voiture solaire de l’école Polytechnique de Montréal… si vous souhaitez vous aussi être plus innovant, vous allez devoir passer au travers de certaines étapes.

1. Oubliez l’image que vous avez de la perfection

Pour pouvoir innover, vous devez limiter votre quête de perfection, cet objectif est bien trop limitant. Vous devez laisser le pouvoir du travail d’équipe faire son œuvre. Plus vous lâchez prise sur votre quête de perfection (ou sur ce que VOUS pensez être la perfection) plus vous allez laisser place à la créativité et aller oser prendre des risques.

La perfection n’est qu’une vue de l’esprit. Vous comprenez que votre vision de la perfection n’est probablement pas la même que la vision de la perfection de vos collègues. Alors, pourquoi vouloir atteindre quelque chose qui n’est qu’un concept dont les limites sont définies par votre esprit ? De plus, il y a de fortes chances que si vous atteignez la perfection, vous soyez déçu, car elle ne sera probablement pas telle que vous l’aviez imaginée. Travaillez plutôt, en équipe, à viser un état d’amélioration perpétuelle. Cet objectif est bien plus propice à l’innovation. Surtout si vous le définissez en équipe.

Un de mes exercices favoris, à faire en équipe, est la création d’un bonhomme de neige, sans définir à l’avance ce à quoi le bonhomme de neige devrait ressembler. Je peux vous dire que ceux qui participent à cet exercice sont assez surpris, mais toujours impressionnés par le résultat final. Ce résultat a le mérite de toujours être original. Il serait difficile de viser ce résultat en débutant.

innovant

Oeuvre collective : Audray, Geneviève, David, Mike et Isabelle

En fin de compte, le but n’est pas d’être parfait, le but est d’être meilleur jour après jour. 

2. Acceptez de tester vos hypothèses et vos théories incomplètes

Tester ses théories c’est accepter de faire des erreurs et tous les bons gestionnaires savent qu’il faut savoir accepter ses erreurs. Avec les années, j’ai remarqué que cela prenait au moins 5 à 7 itérations pour arriver à un design de qualité (là encore, pas besoin de viser la perfection !). Plus vite vous passez à travers le premier essai, plus rapidement vous atteindrez la meilleure solution. Il faut comprendre qu’il est impossible au cerveau humain de tout prévoir surtout si vous partez d’une page blanche. Il faut donc accepter que le premier essai soit l’étape qui vous permet de découvrir les problèmes et les solutions que vous pouvez rencontrer.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment gérer son équipe à distance ?

Par conséquent, il est préférable de vous lancer rapidement dans un premier test, même s’il est imparfait que de continuer à réfléchir en espérant trouver une solution « parfaite ». Vous constaterez qu’un premier jet concret vous permet de déceler bien plus rapidement les opportunités d’innovations qu’un concept 100 % imaginaire. Il est tellement plus facile d’avancer avec un prototype concret plutôt qu’avec une idée floue. Un premier essai peut avoir bien des formes. Parfois, un simple dessin schématisé peut suffire à avancer.

3. Jouez avec le temps

a. Utilisez les contraintes de temps dans la gestion de vos projets.

Posez-vous les questions suivantes :

  • Que ferais-je si j’avais plus de temps ?
    • Mettriez-vous en place les mêmes méthodes et solutions si vous aviez plus de temps ? Si non, est-ce que l’autre méthode est plus intéressante et innovante ?
  • Que ferais-je si j’avais moins de temps ?
    • Devrais-je optimiser mes méthodes de travail pour accomplir une tâche routinière ? Par exemple, préparez-vous des rapports qui vous prennent des heures à compiler ? Si vos méthodes ou vos outils étaient différents, vous iriez plus vite ?

b. Projetez-vous dans un futur lointain

Projetez-vous dans un futur lointain et imaginez ce qui pourrait se passer. Identifiez les éléments qui pourraient vous aider à faire votre travail. Pensez aux compétences, aux outils, aux aspects de vos services et produits qui pourraient avoir évolué. Pour vous inspirer, n’hésitez pas à regarder des films futuristes ou encore à vous inscrire à des “newsletters” telles que celle de Peter Diamondis. Peter prend le temps d’observer les tendances technologiques et de vous les partager régulièrement.

Il existe plusieurs moyens de jouer avec le temps, vous pouvez notamment définir des objectifs qui jouent avec le temps et stimulent l’innovation. Je vous invite à vous inscrire à mon blogue pour recevoir tous les articles qui vous permettront de continuer à développer cette capacité et toutes les autres nécessaires à un bon gestionnaire.

4. Entourez-vous des bonnes personnes

Entourez-vous de personnes qui ont la capacité de vous aider lorsque c’est difficile, créez une culture de collaboration et d’entraide autour de vous. Une culture où il est bon d’apprendre les uns des autres. D’ailleurs, une culture qui stimule l’innovation est une culture dans laquelle il est mieux de :

  • Additionner plutôt que de soustraire — par exemple, au lieu de dire qu’il manque XYZ à la solution il est préférable de dire : je pense qu’il pourrait être intéressant d’ajouter XYZ.
  • Accepter les premiers jets imparfaits qui aident à faire avancer le projet en équipe. Éviter de dire à vos collègues qu’ils ont fait des erreurs, valorisez le fait qu’ils ont eu le courage de se lancer, de partir de la page blanche cela devrait davantage contribuer à rendre la solution meilleure plus rapidement.
  • Tester – n’ayez pas peur de faire des erreurs, apprenez de ces dernières et aidez vos collègues à faire de même.

Rappelez-vous, vous avez ce pouvoir, en tant que responsable d’une équipe, de mettre en place une culture qui stimule l’innovation à l’intérieur de votre département. Alors, utilisez-le !

5. Entraînez-vous à faire des liens

Être innovant c’est aussi savoir faire des liens. Regardez autour de vous, prenez un domaine connexe au vôtre et regardez ce qui se fait. Essayez de voir ce qui pourrait être applicable dans votre domaine. Vous pouvez aussi profiter de vos voyages pour observer les habitudes de la population locale et trouver des tendances qui pourraient vous inspirer.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment augmenter la productivité de son équipe?

Par exemple, en Chine il existe une application de « chat » qui permet aussi de payer rapidement la nourriture dans la rue. Cela peut vous pousser à vous demander si l’application que vous êtes en train de développer pourrait inclure une fonction connexe. Aujourd’hui, notre téléphone intègre parfaitement la fonction appareil photo, qui l’aurait cru il y a 30 ans ? À l’époque, il fallait faire développer ses photos, impossible de les envoyer immédiatement à ses amis sur leur téléphone ! Pensez à faire des liens, vous ne savez jamais ce qui pourrait en ressortir.

6. Apprenez à synthétiser

Les années m’ont permis de remarquer que prendre du recul peut aussi vous aider à trouver des idées. Savoir synthétiser l’information dont vous disposez est essentiel pour pouvoir prendre du recul et aider votre équipe à le faire. Si vous vous perdez dans les détails, il est difficile de voir si vous pourriez faire autrement. En résumé, changer le niveau d’échelle peut vous permettre de vraiment changer de point de vue et d’être innovant. Synthétiser l’information vous permet de voir l’ensemble du problème (de la boite !) et donc d’être en mesure, par la suite de penser en dehors de cette boite et donc d’innover !

Conclusion

Si vous prenez le temps de penser à ces six étapes, vous devriez voir apparaitre de nouvelles façons de travailler, de communiquer, vous pourriez également avoir envie de faire évoluer vos objectifs à court et moyen terme. Rendre sa façon de travailler en équipe plus innovante permet aussi d’avoir une équipe plus dynamique et plus motivée. Évitez donc de vous mettre trop de contraintes, autorisez-vous à penser en dehors de la boite. Vous ne devriez en retirer que du positif !

Photo by Bermix Studio on Unsplash

2 réponses

  1. L’exercice du bonhomme de neige et la recherche de solution pour faire tenir ses oreilles (comment utiliser la neige en tension, en l’armant de brache de sapin)… que de bons souvenir, merci pour ce voyage dans le temps!

  2. PROMĒ-T dit :

    Je vois que nous avons plusieurs points communs avec mes domaines de prédilection : créativité, gestion de projet, progression (plutôt que perfection), ça fait plaisir ! 🙂
    Personnellement, je pense que la créativité est un outil extraordinaire, le seul outil qui nous permettra d’éviter les guerres…

    C’est un excellent article, merci beaucoup Isabelle ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *