Pourquoi miser sur ses forces ?

Vous entendrez souvent qu’il est important de travailler ses faiblesses mais est-ce vraiment la solution? Le défi avec les faiblesses est qu’il est très difficile de les transformer en force. Au mieux, cette faiblesse ne vous ralentira plus autant avec le temps, mais il est rare qu’elle devienne votre plus grande force, même avec beaucoup de travail. Pour une quantité d’énergie identique, le résultat obtenu selon si vous vous concentrez sur vos qualités ou vos faiblesses sera très différent. C’est pour cette raison qu’il est important de miser sur ses forces. 

De plus, il n’est pas possible d’être bon dans tout. Il faut faire des choix. On dit souvent que le leader doit avoir une longue liste de qualité, mais c’est faux. Avez-vous déjà vu un leader être parfait ? Personne ne l’est. Par contre, la bonne nouvelle est que les leaders que l’on suit sont tous « spiky ». Ce qui veut dire qu’ils ont tous un ou quelques éléments qu’ils maîtrisent et les caractérisent. C’est leurs forces, leurs expertises qui nous rassurent et nous donnent envie de les survient.  Alors prenez le temps de trouver ce qui vous passion et devenez « spiky ». Comment devenir « spiky » ? Misez sur vos forces et passions ! 

Pourquoi plutôt miser sur ses forces?

Si ce n’est pas votre premier article sur ce blog vous devez commencez à me connaitre, j’aime utiliser les équations pour expliquer des idées. Ici, il ne s’agit pas d’une équation physique, mais plutôt d’une façon d’illustrer un point de vue. Alors allons faire un peu de mathématiques.

Performance = Compétence x Effort

et

Compétence = Talent x Effort.

donc,

Performance = Talent x Effort x Effort

ce qui fait que

Performance = Talent x Effort2

Au final, si votre talent est de 1, même si vous faites beaucoup d’efforts, le résultat sera positif, mais pas autant que si votre talent est de 10, et ceci sans compter que l’énergie nécessaire pour améliorer ses faiblesses est beaucoup plus grande que pour travailler ses forces.

Comme je le dis souvent tout est une question d’énergie. Alors, pensez-y avant d’investir votre énergie pour corriger une faiblesse. Cette dernière doit vraiment vous ralentir dans l’atteinte de vos objectifs pour chercher à la corriger. Il sera peut-être plus judicieux de concentrer vos efforts à trouver les personnes qui pourront nous aider plutôt que de chercher à développer un talent que vous n’avez pas vraiment.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Créez un espace commun qui fonctionne !

Note : J’aimerai ajouter une note que le talent est un sujet controversé, car il est difficile de différentier le talent inné du talent appris. D’ailleurs, pour ceux qui ont un « growth mind set » cela a peu d’importance. Dans cet article, pensez au talent comme des éléments qui vous intéressent qui vous font vibrer. Ce qui vous fait lever le matin , ce que vous avez envie de développer pour vous définir. Les faiblesses sont les éléments qui ont moins d’impact sur vous. Ne pas être intéressé par tout est tout à fait normal , il est impossible que tout nous fasse vibrer. 

Une autre façon de présenter la chose

Dans un précédent article, je vous ai expliqué que nous sommes tous des pianos ou comme des soleils ce sont nos fréquences qui nous caractérisent, tout ce qui nous fait vibrer. Certaines d’entres elles nous font vibrer plus que d’autres, ces éléments avec le temps deviennent nos talents. 

Pour ma part, si un ami me propose d’aller voir un film violent,  je vais avoir besoin d’un excellent niveau d’énergie pour accepter, car ce n’est pas quelque chose qui me fait vibrer ou me stimule.

Si chacun des éléments de votre vie est représenté par une fréquence, certains éléments seront plus intenses que d’autres, concernant votre stimulation. Et si vous les comparez à la moyenne de la société, vous verrez des éléments qui seront naturellement plus hauts et d’autres plus bas. Par exemple, j’adore faire du mountain bike, du ski, lire des livres de développement personnel, mais j’aime moins regarder le hockey. 

Voyez les « peaks » de plus haute intensité comme les éléments qui vous stimulent le plus. Les « peaks » plus bas comme les éléments qui vous stimulent le moins. 

Si vous décidez de vous concentrer sur vos faiblesses, que se passe-t-il ? Elle vont légèrement diminuer. N’étant pas stimulé vous allez mettre beaucoup d’énergie, pour avoir un résultat potentiellement minimum. 

Par contre, que se passe-t-il si vous travaillez sur vos forces, vos talents, ce qui vous stimulent ? Avec la même quantité d’énergie, votre performance et votre talent seront amplifiés.

Ici encore vous pouvez constater la différence d’impact entre travailler ses forces et travailler ses faiblesses!

Vous pourrez rapidement constater qu’à force de travailler sur vos forces, vos faiblesses deviendront quantité négligeable dans l’ensemble de votre personnalité. Puisque vos forces prendront tellement de place que les faiblesses deviendront du bruit dans l’ensemble. 

Note : Si vous avez un défaut majeur, un pic très grand vers le bas, cela vaut tout de même la peine de ne pas l’oublier. Mais n’y mettez pas trop d’énergie, assurez-vous juste qu’il ne vous gêne pas dans les aspects importants de votre vie.

Identifiez vos forces et multipliez-les

Il est difficile pour tout le monde d’identifier ses propre forces surtout que la Société nous enseigne qu’il est mauvais de faire l’éloge de nos qualités. Il est préférable que ça soit les autres qui en fassent la publicité. Cette situation accentue la difficulté à identifier nos forces.

Comment faire pour identifier soi-même ses forces  ?

  • Lire le livre strengths finder 2.0,
  • Demandez-vous ce qui vous procure le plus de plaisir dans votre vie  (ex: Résoudre des problèmes techniques? Aider vos amis à régler leur problèmes? Faire du sport? Réparer des choses?…),
  • Définir ce qui dans ces actions particulières vous stimule? 
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   5 secrets pour une motivation constante

En clair, assurez-vous de faire davantage ce que vous aimez et vous constaterez  que vous vous développerez naturellement.

Bien entendu, avoir des mentors, des coachs, des amis qui vous aident à aller dans la bonne direction est toujours une bonne chose mais commencez dès maintenant à concentrer votre énergie et votre temps sur ce qui vous stimule et vous verrez que l’effet est immédiat.

Comment faire pour ne pas se concentrer sur ses faiblesses seulement?

Pour ne pas trop mettre d’énergie sur ses faiblesses, il faut :

  • Accepter que personne ne peut être extraordinaire en tout,
  • Accepter qu’il est possible de faire des erreurs parfois,
  • Apprendre à demander de l’aide lorsque vous faites quelque chose qui ne fait pas partie de vos forces,
  • Apprendre à nommer vos faiblesses. Cela constitue la première étape pour pouvoir les accepter un jour. 
  • Être honnête avec vous-même et savoir identifier vos faiblesses. Il peut arriver que vous ayez des blind spot avec vos faiblesses, il vous faudra donc rester ouvert et à l’écoute. C’est dans ces situation que vos amis ou vos meilleurs collègues peuvent vous aider.

Si vous avez besoin creuser encore plus le sujet, je vous conseille cet article pour vous aider à identifier les aspects de votre vie qui demandent de l’attention.

Notre corps est une machine à voyager dans le temps

 

Concentrez vous sur vos forces

Une fois que vous aurez identifié vos faiblesses n’essayez pas de toutes les travailler en même temps. Au contraire, essayez de les aborder une par une. Personnellement, en début d’année, au moment des résolutions, j’identifie la faiblesse sur laquelle je souhaite travailler dans les mois à venir.

Lorsque j’ai commencé ce processus d’amélioration, j’étais capable de travailler plus d’une faiblesse par an. Aujourd’hui, chaque faiblesse me prend des années à travailler car je me suis attaquée aux plus évidentes en premier, mais maintenant c’est plus difficile car c’est plus profond comme travail! Si vous n’arrivez plus à améliorer vos faiblesses c’est probablement qu’il est temps pour vous d’accepter vos limites. C’est loin d’être facile mais c’est une étape essentielle car elle vous permettra ensuite de concentrer toute votre énergie à développer vos forces. Et continuer à développer sur les éléments qui comptent pour vous.

Conclusion

En résumé, il est naturel de vouloir travailler vos faiblesses pour qu’elles ne vous ralentissent pas mais après un certain temps, il vous faudra accepter vos limites. C’est en mettant toute votre énergie à développer vos forces et non vos faiblesses que vous deviendrez une personne extraordinaire.

Photo by Vicky Sim on Unsplash

Articles relatives

4 Comments


Sébastien
at
Reply

Et bien.

Voilà un résumé de ma vie professionnelle. J’ai bien aimé lire cet article . I love your brain .

La photo de couverture de ton site est excellente . Je perçoit le Rocher comme la Corporation, l’industrie… et je me dis que je devrais simplement m’asseoir à côté et relaxer , observer dans ses moindres détails plutôt que de la pousser ou le retenir . Ce rocher est vivant . J’en obtiendrai bien plus à côté de lui que en dessous à pousser dessus .

Sebas.


    admin
    at
    Reply

    J’aime bien ton point de vue. C’est souvent la clé changer de point de vue.

Alex
at
Reply

Merci pour cette réflexion intéressante. On a clairement tendance à regarder en priorité comment « corriger ses faiblesses ». Mais ce faisant, au mieux, on rentrera dans la norme. Travailler ses forces est sûrement plus motivant et plus efficace, comme tu le dis c’est ce qui permet éventuellement de devenir une personne « extraordinaire », au sens où on élève un talent ou une compétence bien au-dessus de la moyenne.


    admin
    at
    Reply

    Exactement et avec le temps, les faiblesses deviennent négligeables face à l’ensemble de notre personnalité.

Leave A Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

%d blogueurs aiment cette page :