Comment définir un objectif et être SMART+ ?

Partager l'article :

On entend souvent qu’il faut que notre objectif soit clair pour être certain de l’atteindre. Mais est-ce que tous les objectifs se valent? Doivent-ils tous être aussi précis? SMART?  Qui peut dire qu’il savait exactement il y a 2 ans, 1 an ou même 6 mois où il serait aujourd’hui? Si l’on ne le savait pas, est-ce à cause d’objectifs pas clairs? Vénère-t-on un peu trop l’importance des objectifs dans notre société? Je suis pas mal certaine  qu’initialement, Elon Musk ne connaissait pas le design final de sa navette, ni même exactement quand elle serait prête, et pourtant il avait un objectif.

Et si, à cause d’un manque d’information, l’objectif n’est pas le bon à la base, cela veut-il dire que l’on a perdu du temps à y penser? Et, est-ce essentiel d’avoir des objectifs pour tout? En tout cas je veux vous rassurer, personnellement, je ne connais personne qui soit parfaitement clair sur tous ses objectifs.

Étant directrice de recherche en développement de nouvelles technologies, je me suis longtemps penchée sur la question. Comment écrire des objectifs clairs pour mon équipe sans avoir à les changer tous les 2 mois à cause d’une nouvelle information ? Grâce à ces réflexions, je suis arrivée à la conclusion qu’il y a plusieurs types d’objectifs, pour plusieurs situations. Je vais vous en donner quelques exemples, mais avant tout, il y a une première question à se poser.

Pourquoi les objectifs sont importants ?

Les objectifs individuels/personnels

D’abord pourquoi définir un objectif individuel?

  • Pour s’aider à prendre des décisions en cours de route,
  • Pour utiliser le pouvoir de la visualisation.

Il est prouvé que pour les athlètes, une séance de visualisation est excellente et aide à gagner une compétition. Donc, pourquoi pas ne pas utiliser cette technique pour nos propres “compétitions” personnelles.

Voici deux méthodes bien différentes pour vous aider à définir et atteindre ses objectifs individuels.

L’article ci-dessous vous aidera à identifier des objectifs personnels afin de tendre vers une meilleure version de vous-même.

Notre corps est une machine à voyager dans le temps

et cet autre article vous aidera à développer des routines complètes pour atteindre des objectifs, plus ou moins clairs, dans le temps.

Comment planifier sans planifier ?

Les objectifs de groupe

Pourquoi faut-il définir un objectif de groupe?

Travailler en groupe, veut dire travailler sur la même chose, au bon niveau de détail (fréquence), en allant à la même vitesse.  La fréquence et la vitesse étant, comme vous le savez, les deux paramètres essentiels pour ajuster sa longueur d’onde.

Pour définir de bons objectifs d’équipe n’hésitez pas aller lire (ou relire) l’article ci-dessous qui vous aidera dans cette mission. Cet article vous permet aussi de comprendre pourquoi, il est important de prendre en compte les paramètres de la longueur d’onde pour définir ces objectifs d’équipe.

Zoom sur le plan en équipe

Évidemment, si l’on comprend pourquoi il faut définir un objectif, il devient plus facile de bien le faire et d’utiliser les bonnes méthodes.

Un bon objectif doit vous guider et vous aider à travailler en équipe. Tout simplement, rien de plus, donc, si l’objectif que vous avez défini ne remplit pas ce rôle, changez-le !

Des objectifs en fonction du temps

1. SMART – Objectifs à court et moyen terme

Je vous le dis souvent, la clé c’est le temps. Et effectivement, pour définir un objectif qui stimulera la bonne intention, le temps est un paramètre déterminant. Plus l’objectif que l’on veut atteindre est court terme, et plus il est facile d’être précis dans les détails de l’objectif.

Une excellente méthode pour écrire un objectif est la méthode SMART. La méthode consiste à prendre le temps de réfléchir aux aspects importants d’un objectif. Dans cette méthode, l’objectif doit être:

  • Spécifique, dois être en lien direct avec le travail
  • Mesurable, la définition d’un seuil de succès est nécessaire
  • Ambitieux, il doit représenter un défi pour être stimulant
  • Réaliste,être à la limite à l’ambition sinon l’objectif sera abandonné
  • Temporellement défini, il a besoin d’une date limite, ce qui aide à déterminer la vitesse et le niveau d’effort pour l’atteindre.

Pour plus de détails, allez lire l’article sur Wikipédia qu’explique très bien cette méthode.

Vous allez remarquer la première fois qu’écrire un objectif SMART n’est pas toujours facile. Vous aurez sûrement le sentiment d’écrire n’importe quoi pour répondre aux critères. Avec la pratique, vous allez voir que c’est plus facile. Par la suite, il vous arrivera souvent, en cours de chemin, d’oublier ce que vous avez écrit. Il faut donc garder en tête l’exercice qui a été fait et continuellement vérifier si cet objectif a toujours du sens et vous aide encore à avancer.

Quelques astuces pour qu’un objectif SMART soit utile

Il faut en fait réaliser que les objectifs SMART sont bons lorsque l’on a déjà une bonne compréhension de la situation et de nos capacités. Les paramètres de mesure de succès sont alors connus et il est possible d’atteindre l’objectif dans une période de temps déterminée.

Si vous n’avez qu’une vision et une sensation de direction, faire l’exercice d’écrire un objectif SMART peut être paralysant, car il vous manque des informations. Parfois, il est facile de trouver l’information avec un peu d’effort, mais parfois l’information et l’expérience n’existent pas encore. Si vous n’arrivez pas à écrire un objectif SMART, c’est probablement que ce n’est pas la bonne approche pour le moment. Le but d’écrire un objectif est de nous stimuler à l’atteindre, mais aussi de nous aider à prendre les bonnes décisions pendant le projet, donc n’écrivez pas n’importe quoi pour dire que vous avez écrit un objectif SMART.

Il faut accepter que l’on ne soit peut-être pas encore en mesure d’écrire un objectif SMART et qu’un autre type d’objectif soit plus approprié.

Soyez vigilant également à ce que les mesures de votre objectif SMART ne deviennent pas votre objectif, car cela ne représente qu’un des aspects. La mesurabilité est là pour vous permettre de suivre la progression et donner des indications. Il est important d’éviter ce piège en équipe, car si la mesure devient un objectif vos équipes pourraient apprendre à manipuler la mesure et passer à côté du véritable objectif.

2. SMART+ – Objectifs à moyen et long terme

Parfois, nos objectifs sont liés à notre désir d’amélioration continue ou  concernent des objectifs qui sont sur le moyen-long terme. Bien souvent, dans ces cas de figure, il est possible qu’il soit difficile de déterminer ce qui constitue une amélioration ou ce qui est nécessaire pour atteindre l’objectif. Par exemple, pour développer une pile à combustible fiable si la technologie n’existe pas encore, le paramètre d’évaluation et de mesure n’existe pas non plus. Donc il n’est pas possible d’être SMART tel que décrit plus haut. Si vous connaissez la prochaine étape de votre objectif moyen-long terme et vous savez comment le mesurer, alors utilisez la méthode décrite plus haut (SMART), sinon, il faudra définir vos objectifs un peu différemment.

Le défi dans ce cas provient du fait:

  • Que l’on manque d’information sur le futur,
  • Qu’il est possible avec ce genre d’objectif de l’atteindre avec des stratégies différentes,
  • Que l’on ne sait pas ce que l’on ne sait pas.

La seule constante est qu’à l’heure d’aujourd’hui nous n’avons aucune idée du chemin exact à prendre pour atteindre cet objectif, ni comment le mesurer ou encore moins comment le décrire. Par exemple, il pourrait vous manquer de l’information sur le niveau de difficulté pour réaliser une solution plutôt qu’une autre. Et selon la solution les mesures de succès peuvent être bien différentes.

Comment vivre avec ce manque d’information et être SMART+?

D’abord il faut se rappeler pourquoi l’on veut écrire un objectif moyen-long terme.  C’est pour influencer la qualité et la vitesse à laquelle vous obtiendrez un résultat. Donc, si vous manquez d’information et de connaissances pour être SMART, il est possible d’être SMART+. On réutilise la méthode SMART, mais on lui ajoute un twist + (temporelle). 

  • Spécifique Votre objectif sera aussi spécifique, mais sera plus abstrait que lorsque l’on sait comment faire pour atteindre l’objectif,
  • MesurableIci il est mieux de mesurer le processus et l’évolution des paramètres qui nous importent, plutôt que de créer un seuil d’atteinte de l’objectif 
  • AmbitieuxPoussez l’ambition puisque le timeline sera un peu plus flou, vous aurez plus de place pour être ambitieux,
  • RéalisteIci il faut simplement que l’objectif soit pris au sérieux, qu’il ne soit pas farfelu,
  • Temporellement définiNe créer pas de ligne rigide, définissez un rythme où vous allez observer la progression de vos mesures et où elles évolueront elles aussi.  Par exemple, aux 3 mois ou aux 6 mois. La cadence d’observation et d’apprentissage est importante et vous permettra par la suite de créer des objectifs à court terme SMART.

Ce genre d’objectif SMART+ permet en cours de route d’identifier s’il est temps de créer des objectifs SMART plus court terme, donc plus spécifique et plus concrètement mesurable.

Un exemple

Par exemple, vous êtes responsable d’un département d’innovation, il n’est pas facile de savoir, avant que les idées n’arrivent, ce que vous allez faire pour innover. Bien souvent les problèmes et les solutions ne sont pas très bien compris ou même connus au départ. Même chose si vous êtes un entrepreneur et que vous voulez vous lancer en affaire. Difficile de choisir votre produit, si vous ne connaissez pas encore bien votre marché? Alors, comment faire pour écrire un objectif utile.

Pensez à ce que vous souhaitez stimuler. En général, lorsqu’au départ les méthodes de mesure et la façon d’atteindre un objectif ne sont pas connues, nos objectifs devraient être de stimuler les bonnes pratiques et les processus de collaboration. Par conséquent, développer un bon processus devrait devenir votre objectif.

Par exemple, 

  • Spécifique créer une pile à combustible fiable pour des appareils électroniques. 
  • Mesurabledévelopper continuellement les spécifications essentielles et des tests pour s’assurer d’une qualité maximale pour nos clients.
  • Ambitieux/Réalisteêtre meilleur et/ou comparable aux performances de nos compétiteurs tels que les batteries lithium.
  • Temporellement définiévaluer tous les 3 mois comment notre technologie se compare avec les technologies compétitrices afin de réajuster les projets.

Pourquoi il est nécessaire d’être SMART+

L’objectif est flou au niveau du résultat concret final car,

  • On ne sait pas pas encore ce qu’il faut mesurer et comment le faire. Par exemple on ne connait pas la puissance minimum nécessaire, ni la durée de vie du produit, ni les caractéristiques physiques (densité, dimensions …). On ne sait pas comment comparer notre technologie avec celle des autres, etc. 
  • De plus, on ne sait pas comment les autres technologies évolueront. Les objectifs de performances d’aujourd’hui seront bien différents de ceux de demain puisque notre compétition évoluera elle aussi. 

Votre objectif SMART+ vous donne une idée de direction qui influencera le processus de développement. Le niveau de détails de l’objectif devient moins précis, mais reste tout aussi stimulant et aide à guider l’équipe.

Combiner des objectifs SMART+ avec des objectifs SMART à court terme lorsque notre esprit devient plus clair est la combinaison gagnante pour continuellement obtenir des résultats concrets. 

vision direction

Photo by Aron Visuals on Unsplash

3. S+ – Objectifs à long terme

Plus un objectif est loin dans le temps et plus il a des chances d’être à la fois réaliste et ambitieux. Il y a aussi des chances que la date limite soit superflue et que les mesures soient inconnues et à découvrir. On ne garde alors que le S de SMART.

Par exemple, Space X a été fondée en 2002 par Elon Musk dans le but de réduire les coûts du transport spatial pour permettre la colonisation de Mars. 

Cet objectif est clair et en même temps flou. Il n’est pas si spécifique et est à la limite d’être farfelu. Heureusement, il n’est pas temporellement défini ce qui laisse place à beaucoup d’imagination, et donc devient réaliste et inspirant pour certains. Il n’est pas encore mesurable, par exemple on ne sait pas combien de personnes constituent une colonie ou encore on ne dit rien sur le coût acceptable du transport spatial. D’ailleurs, comment est-ce possible de bien le déterminer ? Dans 20 ans, qui sait ce que le transport spatial sera et combien la population sera prête à payer pour l’utiliser. Peut-on considérer que c’est un succès si l’on a 5 clients par année ? 

Les objectifs long terme sont donc très flous et pourtant ils aident à prendre des décisions. Il ne faut donc pas se forcer à les rendre SMART. Il faut simplement qu’ils STIMULENT : notre nouveau S de SMART. Donc un objectif long terme doit être S+, STIMULANT. 

Si vous voulez pousser la réflexion sur le sujet, allez lire (ou relire) l’article: Comment écrire un objectif qui stimule l’innovation ? 

Comment écrire un objectif qui stimule l’innovation ?

En conclusion

Arrêtons de penser qu’il y a qu’une façon d’écrire un objectif et qu’il ne faut ensuite jamais plus y toucher comme un objet sacré. Les objectifs sont là pour nous guider, ne forcez pas la définition d’objectifs. Pensez-y, mais si l’objectif ne vient pas c’est que vous n’êtes pas prêt à l’écrire et  par conséquent prêt à l’utiliser comme guide. Plus l’objectif est flou et à long terme et plus il faut être “smart” avec la méthode SMART. 

Photo by Nick Fewings on Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*