Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Un modèle d’évaluation de son leadership

Je réfléchis activement depuis plusieurs années (depuis au moins 20 ans! ) sur ce qu’est d’être un manager et un leader en entreprise. Je ne suis pas théoricienne en management, mais plutôt une praticienne qui adore faire ressortir des modèles et des concepts pour se simplifier la vie. Car nous sommes tous d’accord pour convenir qu’être un manager et un leader est un défi de tous les jours. Au cours de ces années de réflexion, j’ai souvent parlé de mes théories avec mes collègues et amis(es) et plusieurs m’ont encouragé à partager mes réflexions à un plus large auditoire et à écrire un livre.  J’ai donc décidé de suivre leurs conseils et de me lancer. Rédiger ce blog chaque semaine a été le moyen concret que j’ai trouvé pour échanger régulièrement avec vous afin de savoir ce qui vous touche le plus. Depuis maintenant plus de deux ans, je vous écris chaque semaine, pour un total de plus de 130 articles. Je viens même de franchir une étape importante puisque le livre est en route, mais je me suis dit que nous pourrions, vous et moi profiter de ce milestone important pour faire un petit bilan sous la forme d’une évaluation de notre leadership.

Niveau d’évaluation de son leadership

Pour ceux qui me lisent régulièrement vous savez que la clé de toute situation c’est le temps. Alors notre analyse se fera en fonction de celui-ci. Et comme il n’existe aucun état fixe, et que le mouvement est le seul état possible pour être en équilibre. J’ai créé une grille d’évaluation qui va en ce sens. 

  • Niveau E. Évaluation  : Je ne comprends pas encore l’importance d’être un bon leader et je ne suis pas certain de vouloir développer cette compétence.
  • Niveau I. Investir : Je n’ai pas encore vraiment commencé à investir sur cet aspect du leader, mais je sais que c’est important pour moi.
  • Niveau A. Développement avec action à prendre  : Je suis en développement, mais ça n’avance pas assez rapidement selon mes besoins et mes attentes.
  • Niveau D. Développement au bon rythme : Je poursuis mon développement et ça avance très bien.
  • Niveau M . Maîtrise : Ma routine actuelle me permet de maintenir mes compétences et d’identifier si je dois changer d’approche lorsqu’elle me limite.

Évaluation des fondamentaux – Pour être son propre leader

1. Se connaître

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Pour une équipe performante, priorisez les relations humaines

2. Se connecter

3. S’organiser

  • Vous possédez des méthodes d’organisation pour chaque situation et pour chacun des besoins. 
  • Vous savez identifier quand il faut changer et adapter ses méthodes d’organisation.
  • Vous n’imposez pas vos méthodes aux autres et vous vous adaptez aux besoins des autres.
  • Vous avez un équilibre entre le travail et la vie personnelle.
  • Vous prenez le temps de voyager dans le temps ou autrement dit, vous prenez le temps de visualiser le futur pour bien vous préparer et vous prenez le temps d’apprendre du passé en faisant des introspections.

4. Se développer

Évaluation des responsabilités d’un manager exemplaire 

5. Gérer

  • Vous connaissez bien la structure de votre équipe et vous visez une organisation saine de votre département au sein de votre entreprise. 
    • Vous avez donc pris le temps de bien expliquer à votre équipe des éléments comme la mission et la vision de l’entreprise, ainsi que chaque fonction, système d’intelligence, processus et procédure impliqués.
    • La structure de votre département n’a pas trop de recoupement avec les autres départements, ce qui fait que les responsabilités de votre équipe sont claires.
  • Vous avez des systèmes d’intelligence qui touchent la gestion du savoir de votre département, la communication en temps réel sans oublier les outils et méthodes pour vous aider à visualiser le futur. 
  • Vous connaissez et avez peut-être même développé les processus de votre équipe et ceux dont votre équipe fait partie dans l’entreprise.
  • Vous connaissez, examinez et analysez les éléments à mesurer pour avoir les signaux concrets (KPI – key performance indicator)  qui vous permettent d’assurer la santé de votre département. 
  • Vous prenez le temps d’organiser et entretenir vos espaces communs.

6. Mener

  • Vous visualisez régulièrement le futur et établissez une orientation claire pour l’équipe en listant et développement des objectifs SMART+ pour bien les déléguer aux bonnes personnes et au bon moment.
  • Vous avez un plan ou un calendrier d’équipe qui aide votre équipe à se synchroniser et être sur la même longueur d’onde. 
  • Vous avez développé votre budget en équipe, vous le suivez et l’ajustez régulièrement. 
  • Vous avez des outils ou des méthodes de travail qui vous permettent de mieux planifier et de mieux vous organiser en équipe. Tels que faire des rétroactions, trouver les tendances des projets et avoir des “templates” de travail …
  • Vous avez des méthodes de travail telles que l’utilisation de la méthode Pareto pour stimuler et identifier les éléments d’amélioration continue.
  • Vous encouragez l’innovation . Vous acceptez et soutenez votre équipe lorsqu’ils font des erreurs , car vous savez que les erreurs font partie d’une saine évolution. 
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Connaissez-vous vos biais naturels en gestion d'équipe ?

7. Influencer

  • Vous avez développé de bonnes relations avec vos collègues, partenaires et patrons. Vous avez développé un bon réseau afin d’aider et supporter votre équipe. Vous vous assurez que le management adhère à vos stratégies avant de déléguer et lancer un projet. 
  • Vous savez ce qu’est une chambre d’écho . Vous savez les reconnaître et éviter de tomber dans leur pièges.
  • Vous prenez consciemment le temps de promouvoir les accomplissements de votre équipe à l’intérieur et l’extérieur de l’équipe.
  • Vous connaissez et identifiez régulièrement la liste des équipes dont vous faites partie,  car vous savez qu’en fonction de ces équipes votre rôle pourrait être bien différent : mener, participer, influencer …  
  • Vous mobilisez et créez les bonnes équipes multifonctions pour atteindre les objectifs cross fonctionnels de votre équipe. 
  • Vous prenez le temps de vendre vos idées et celle de votre équipe sur les approches ou les projets à réaliser afin d’atteindre les objectifs.
  • Vous avez mis en place et stimulez la culture idéale pour votre l’équipe.
  • Vous êtes attentif à la rétention de votre équipe (salaire et développement personnel) vous stimulez le développement personnel et l’engagement

8. S’adapter

  • Vous connaissez les niveaux de gestion de votre entreprise et vous savez où vous vous situez.
  • Vous savez comment faire face aux dualités en gestion et vous savez vous adapter à l’environnement dans lequel vous êtes. 
  • Vous savez quelle est votre tendance en gestion et par conséquent, vous savez comment vous adapter aux autres en ajustant votre vitesse, votre fréquence et votre niveau de détails pour être sur la même longueur d’onde.

Conclusion 

Le leader possède plusieurs responsabilités, notamment celles d’être son propre leader. Pour cela il doit:

  • se connaître
  • se connecter
  • s’organiser 
  • se développer

Un leader a également des responsabilités face à ses équipes. Telles que:

Être leader implique de prendre toutes ces responsabilités au sérieux et d’avoir un excellent leadership. Il est facile de se sentir dépassé, mais rappelez-vous qu’il n’est possible de faire qu’une chose à la fois et que la solution parfois implique de déléguer pour y arriver.

Pensez à utiliser cette check-list pour vous aider à identifier lorsqu’il est temps de prendre action et de changer votre état. Ne baissez pas les bras, être un leader est l’un des plus beaux métiers du monde, car si vous faites votre travail correctement, vous pourrez faire une réelle différence dans votre vie et celle de vos équipes.

Photo by Aaron Burden on Unsplash

2 réponses

  1. Merci Isabelle pour ton article qui permet de bien se situer en tant que leader et encore plus en tant que manager voué à développer son leadership (ce qui n’est pas une mince affaire pour avoir été manager dans ma précédente vie 😉 ). Je trouve que cela donne une vision, une perspective également du chemin qu’il nous reste à accomplir, des compétences qu’il nous reste à acquérir. En ce sens, c’est très “aidant”.

    1. Isabelle dit :

      très contente que ça aide. Merci Delphine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *