Aller au-delà de la semaine de 4 heures

Partager l'article :

Initialement je voulais que le titre de cet article soit : pourquoi suis-je contre la semaine de 4 heures? Mais après plusieurs semaines de réflexion j’en suis venue à la conclusion que je n’étais pas réellement contre, que mon sentiment était est beaucoup plus complexe.

La semaine de 4 heures de Timothy Ferris est un excellent livre pour ébranler le statu quo actuel.  Tim Ferris est excellent pour illustrer ce dont je parle dans mon article être dans la norme et changer la norme

Il y a des éléments du livre qui sont vraiment importants, mais ils ne sont que les prémices de l’aventure. Dans cet article, je vais vous résumer la semaine de 4 heures et en faire ressortir les concepts fondamentaux et aller au-delà.

Résumé de la semaine de 4 heures

Le livre commence avec la rencontre de l’auteur avec un millionnaire américain lors d’un voyage en avion en première classe. Ce millionnaire, Marc, explique comment se sont passées les 30 dernières années de sa vie:

  • Il les a passées avec des personnes qu’il n’aime pas, en n’appréciant pas ce qu’il fait, pour au final acheter des choses sans réelle valeur pour lui.

Marc, bien que richissime, fait partie des morts-vivants.

Photo by Chris Hall on Unsplash

L’objectif de la semaine de 4 heures est de vous aider à ne pas être comme Marc qui fait partie des morts-vivants, mais plutôt de faire partie des nouveaux bienheureux. Pour ce faire, l’auteur développe 12 principes de base tout au long de son livre:

    1. Le revenu absolu est moins important que le revenu relatif
    2. La vision de la retraite est fausse.
    3. Il existe un petit nombre de causes qui possèdent un maximum d’effet, la loi de Pareto : la technique du  20/80.
    4. La loi de Parkinson, on réparti le travail sur le temps disponible
    5. Il est important de faire une diète d’information, il ne faut pas suivre les nouvelles.
    6. L’art de faire disparaître les interruptions, le but étant d’être plus productif.
    7. L’importance d’éliminer, d’automatiser et de déléguer.
    8. Automatiser au maximum votre entreprise.
    9. Tester, faire des tests.
    10. Les astuces pour s’économiser du travail lorsque l’on est employé.
    11. Le concept des mini-retraites (ps: un jour je vous parlerai des miennes, j’en ai déjà effectué 2 depuis le début de ma carrière, et je ne savais même pas que ce concept existait, mais c’est un vrai changement de vie).
    12. L’art de combler le vide.

Les limitations de la semaine de 4 heures

Ce livre est excellent et bien écrit. Il vaut vraiment la peine d’être lu, mais le souci est qu’il n’est qu’une photo de la réalité et de la norme d’aujourd’hui. Les astuces sont intéressantes, mais limitées à des objectifs précis qui ne s’appliquent pas à toutes les situations. Par exemple, vous êtes un professeur et aimez le contact avec vos élèves, arrêter de travailler est-ce un vrai objectif? Permettez-moi d’en douter. Même chose, si vous êtes un médecin qui a dédié sa vie à ses patients, allez-vous les quitter pour aller vivre à l’étranger?

Les idées sont intéressantes, mais pas toujours applicables selon nos passions, besoins et intérêts. 

Les fondamentaux à ressortir de la semaine de 4 heures

Tous les exemples ou idées donnés par l’auteur peuvent se regrouper sous 4 grands axes importants :

  1. La relativité 
  2. La distribution de son temps
  3. Le changement de la normalité 
  4. La visualisation de son futur (série d’articles à venir)
La relativité
  • Le revenu absolu est moins important que le revenu relatif.
  • Il existe un petit nombre de causes qui possèdent un maximum d’effet, la loi de Pareto : la technique du  20/80.
La distribution de son temps
  • Faire une diète d’information, il ne faut pas suivre les nouvelles.
  • L’art de combler le vide.
  • La loi de Parkinson, on réparti le travail sur le temps disponible.
  • L’art de faire disparaître les interruptions, le but étant d’être plus productif.
  • L’importance d’éliminer, d’automatiser et de déléguer.
  • Automatiser au maximum votre entreprise.
  • Le concept des mini-retraites.
La normalité
  • Tester, faire des tests.
  • Les astuces pour s’économiser du travail lorsque l’on est employé.
  • Le concept des mini-retraites
  • La vision de la retraite est fausse.
  • Le revenu absolu est moins important que le revenu relatif
La visualisation du temps (articles à venir)
  • La vision de la retraite est fausse.
  • L’art de combler le vide.
  • Automatiser au maximum votre entreprise.

L’auteur aborde donc ces fondamentaux en les appliquant à la réalité d’aujourd’hui. Vous pourriez très bien écrire votre propre livre “la semaine de 4 heures” en fonction de vos propres intérêts, juste en suivant ces concepts fondamentaux.  D’ailleurs je vous invite à le faire, peut-être que vous obtiendrez vous aussi un “best-seller“.

Pour ma part, j’ajouterai un autre concept pour être plus complet.

La clé c’est le temps, rien n’est éternel et tout change, rien n’est permanent !

Il faudrait donc ajouter, pour que ce livre soit plus complet, le concept fondamental du temps. Il faut mettre en place des systèmes continus de développement.

Le concept du bonheur n’est pas éternel

Pourquoi est-il important de mettre en place des systèmes continus de développement? D’abord il faut prendre conscience que rien n’est permanent, même pas notre conception du paradis.

Imaginez-vous sur un voilier où le soleil brille tous les jours, où il est facile de lancer sa ligne et de rapidement pêcher un poisson. La vie est douce et belle. Là encore, l’élément clé, ici, c’est le temps. Imaginez, cette situation pendant une semaine puis, ensuite pendant un an. Un an, sans nuages ni grosse vague, à manger du poisson tous les jours. Imaginez que ce paradis est maintenant votre vie pour l’éternité. Êtes-vous honnêtement prêt à dire  que vous ne commenceriez pas à rêver à quelques nuages pour avoir de l’ombre et de pluie par exemple?

Photo by Ivan Bandura on Unsplash

Dans toute situation, la clé c’est le temps, car rien n’est éternel, tout évolue. Même le paradis présenté dans le livre de Tim Ferris n’est pas éternel. 

C’est pour cette raison qu’il faut appliquer des concepts qui nous aident à continuellement tendre vers notre semaine parfaite, pas nécessairement la semaine de 4 heures.

Le concept fondamental le plus important est que tout change, alors pour continuellement tendre vers notre semaine parfaite, il faut toujours être prêt à changer. La clé c’est le temps qui passe, la clé c’est le temps ! Rien n’est immuable alors soyez attentifs à ce que le temps et les changements vous racontent sur vous-mêmes et vos besoins.

Un système continu

Que se passe-t-il lorsque l’on arrive à implanter les idées de la semaine de 4 heures dans notre vie?  En fait, il se produit un problème semblable à notre paradis mentionné plus haut. Dès que vous allez l’atteindre et le vivre pendant un moment les chances sont fortes que vous allez changer. La semaine de 4 heures, est là pour nous aider à sortir de la norme actuelle de la société, ce qui est extraordinaire en soi, mais ce qu’il faut vraiment c’est trouver un système qui nous aide à continuellement évoluer et se motiver.

Il faut réécrire continuellement notre semaine de 4 heures, ne pas être des morts-vivants, sur le pilote automatique. Dans le livre la semaine de 4 heures, il y a plusieurs exemples de choses à mettre en place, mais que faire quand vous les avez tous faits? Quelle est la suite? Sans oublier que pour certains, selon leur centre d’intérêt ou leur capacité, les idées avancées dans ce livre ne seront pas si intéressantes ou applicables.

La norme d’hier que vous vouliez changer est maintenant changée et cela fait un moment que vous suivez cette nouvelle norme, comment passer à la suivante?  (N’hésitez pas à aller lire mon article sur la norme.)

Soyez attentif aux changements

Pour pouvoir être attentif aux changements et visualiser son futur, il y a quelques habitudes à développer.

  • Être à l’écoute, apprendre à utiliser son instinct.
  • Être capable de visualiser le temps et se projeter dans le futur.
  • Avoir la capacité d’identifier ses intérêts, ses passions, les développer et même en créer de nouveaux.
  • Apprendre à faire durer le plaisir, pour ce faire il faut d’abord être capable de l’identifier.
  • Prendre le temps de développer ses relations.
  • Prioriser les actions : aimer, vivre (faire des choses), apprendre et enseigner.

Vous retrouverez tous ces thèmes lors de prochains articles sur ce blog. Une fois que vous aurez intégré les fondamentaux liés au temps : l’énergie, la vitesse, la longueur d’onde, la fréquence, la relativité, les sauts quantiques et la normalité. Il vous sera possible d’étendre votre expertise sur l’échelle du temps : présent, passé, futur.

Photo by Markus Spiske on Unsplash

Si vous utilisez le lien ci-dessous pour acheter ce livre vous m’aiderez à continuer ce blog. Merci , Isabelle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*